WOUTERS Josette : Le Passage à Canote

WOUTERS Josette : Le Passage à Canote Auteur : WOUTERS Josette Editeur : De Borée

Le Passage à Canote raconte avec sensibilité et réalisme, l'histoire simple et poignante de Fanny et des siens qui vivent à l'embouchure de l'Aa. Mariée au lendemain de la grande guerre à Julien Dubar, elle vit au rythme des campagnes de pêche à Islande qu'il effectue chaque année de la mi-Févier à la mi-Août. Lens enfants naissant toujours quand leur père est là-bas dans le grand Nord à bord de son dundee, Fanny devient le vrai chef de famille. En 1944, au moment de quitter sa maison avec son mari et ses enfants, sous la menace des Allemands persuadés que les Alliés vont débarquer sur la plage derrière chez elle, elle sent que sa vie bascule. La naissance de sa première petite fille, loin du pays, confirme cette impression. Elle devient le pilier essentiel de la famille, témoin des amours impossibles et des passions dévorantes des uns et des autres. Malgré la reconnaissance qu'elle voue aux gens qui les accueillent chez eux à Colleret dans l'Avesnois, elle rêve de retrouver la canote, cette embarcation qui permet d'aller d'un bord à l'autre du chenal pour travailler, pour s'amuser et pour aller aux rendez-vous amoureux. Quand la paix arrive enfin et que les Dubar peuvent retourner au Petit Fort Philippe, le monde a changé. Eux aussi.

 Pourquoi lire ce livre ?

C'est une page d'histoire de ce petit coin du nord de la France que l'on découvre. A travers ce roman, l'auteur nous fait toucher du doigt ses coutumes, les liens qui unissent deux localités: Petit et Fort Philippe et Grand Fort Philippe séparées par le chenal de l'Aa, mais reliées quotidiennement par les rotations du bateau : la canote. Au fil des pages on découvre le langage savoureux de ce coin de France, on partage la vie précaire des habitants, en même temps que leur formidable envie de lutter pour une vie meilleure.

L'auteur :

Wouters Josette est originaire du Nord, elle a beaucoup sillonné cette région au gré des déplacements de sa famille. Lorsqu'elle se marie, elle suit son mari à Lille et, en 1969 reprend des études de Lettres Modernes. En 1991, à la naissance de son premier petit fils, elle prend l'habitude d'écrire pour les enfants qu'elle observe avec tendresse et lucidité. Aujourd'hui, elle réside à Petit Fort Philippe où elle écrit à plein temps.

A découvrir aussi :

  • La petite grenouille aux pieds bleus
  • La petite étoile froufroutante
  • Le petit poireau qui ne voulait pas devenir de la soupe
  • Zamir
  • Gravelines blues

 

Informations supplémentaires

  • Jours de présence sur le salon: Samedi 23 avril 2016, Dimanche 24 avril 2016
Dernière modification le lundi, 07 décembre 2015 16:21

A savoir aussi

Pendant le salon chaque auteur dédicace aussi ses autres ouvrages.

Plus de 160 titres attendent leurs lecteurs.