En ces temps-là, l'existence du marin n'était guère enviable. La vie à bord des navires de guerre ou gros marchand était très rude, le confort inexistant, l'hygiène réduite à sa plus simple  expression, le régime alimentaire des matelots drastique et leur tra vail très pénible. En mer, les conditions rendues particulièrement difficiles par gros temps, ajoutaient à cette rigueur quotidienne qui décimait un à un les plus chétifs. Embarqués dès le plus jeune âge, les mousses s'extirpaient de l'enfance pour basculer brutalement dans le monde adulte. A bord pas de régime spécial. Gabier, simple matelot, charpentier ou cuisto, chacun à son poste est un maillon de la chaîne indispensable au bon fonctionnement de ces gros navires. Pas question de faillir à la tâche sous peine de lourdes sanctions ! Vaisseaux ou frégates, porteurs de 300 à plus de 600 hommes, c'étaient de véritables garnisons embarquées qu'il fallait savoir maîtriser tant le moral fluctuait selon les caprices du vent et des épidémies. Discipline et justice s'avéraient les seuls moyens pour parer à la mutinerie. Les campagnes de mer, longues souvent de plusieurs mois, laissaient derrière elle un nombre considérables de victimes. La Grande Bleue, théâtre de batailles, de courses poursuites, d'abordages, de découvertes et de nombreux naufrages, reste pour l'homme tout au long de son Histoire un haut lieu d'enseignement.

Pourquoi lire ce livre ?

Pour découvrir comment on construisait une frégate et comment on fabriquait des cordages au XVIIIe siècle. On embarque à bord de l'Hermione en compagnie de marins courageux pour braver, au fil des pages, tempêtes, guerres sur mer et maladies... sans oublier de vivre quelques distractions.  Mais gare aux abus, car à bord le commandant fait régner une discipline de fer! Faisons la traversée de l'Atlantique en découvrant les moindres recoins de la frégate royale.

L'auteur :

GEORGET Didier est scénariste, dessinateur, coloriste et auteur de nombreux documents, monographies, biographies. Originaire de Charente Maritime, il a étudié aux Beaux-Arts à Angoulême puis s'est spécialisé à Rennes, il a travaillé dans la publicité avant de se lancer dans l'édition pour livres d' enfants et manuels scolaires.

A découvrir aussi :

  • La corderie royale
  • Ces drôles d'oiseaux sur le chantier de l'Hermione
  • Ces drôles d'oiseaux et l'aventure de l'Hermione

Il y a plus de deux cents ans lorsque les sémaphores voyaient le jour, les guetteurs juraient obéissance à la constitution et fidélité à l'Empereur. Aujourd'hui, les missions de ces anges gardiens de la marine nationale se sont diversifiées dans le sauvetage en mer, la surveillance des approches maritimes et des pollutions et la préservation du patrimoine maritime.

Secrets de Guetteurs (sur une idée de Christophe Deldique, illustrations de Sébastien Pape) retrace des instants heureux ou malheureux de la vie des sémaphores et dévoile l'envers du décor de ces unités isolées du littoral maritime.

Mimi Biscuit est une petite fille curieuse et gourmande. Elle va au marché avec son papa et a très envie de fraises, mais ce n'est pas la saison des fraises!! A ce moment apparaît la fée Cabosse, un peu de poudre de guimauve et la voilà transportée sur le Mont Millefeuille. Mimi découvre un mal étrange : tous ceux qui ont mangé des fraises sont malades, pourquoi ? Elle s'aperçoit que si l'on veut manger des fraises toute l'année, il faut employer pour les faire pousser, des produits chimiques pas très bons pour la santé des hommes.

Ce livre retrace des épisodes de la vie de Brest avant la Grande Guerre. Il évoque les régiments de la ville,la mobilisation compliquée des gens de mer, l'état des principales forces navales. Puis vient le récit des premières années du conflit, les arrivées de troupes étrangères, le repositionnement des escadres, l'arsenal et les industries d'armement. Ce premier tome aborde l'entrée des Etats-Unis dans la guerre, le rôle dévolu au port breton, l'arrivée de la marine US et des forces aéronavales, les premiers convois, le jazz à Brest et le début de la mainmise des organisations caritatives américaines sur la ville.

Eté 1979, dans le Finistère, une jeune fille est enlevée sous les yeux de son compagnon agressé par les ravisseurs. Emportée dans un véhicule qui ne sera pas retrouvé. Céline disparaît sans laisser la moindre trace. L'enquête ne permettra jamais d'identifier les auteurs du rapt, ni de comprendre leurs motivations. Trente-cinq ans plus tard, les parents de Céline continuent d'espérer malgré le temps. L'ami qui l'accompagnait a vieilli mais n'a pas oublié, il est devenu officier de police, et le commissaire Baron veut croire lui aussi qu'il reste encore une chance de connaître la vérité. C'est alors que se présente un témoin, un malfrat incarcéré pour un braquage raté... A Brest, dans les Abers, mais aussi à Paris, le commissaire Baron va engager une course contre le temps et remonter la piste des ravisseurs.

A la découverte d'une frégate royale est une trilogie de documentaires consacrés à la fois à la frégate l'Hermione et la ville de Rochefort, cité maritime créée par Colbert sous le règne de Louis XIV. Sous forme de récit, de journal de bord ou de pur documentaire, Sophie Humann explore toute l'histoire de l'HERMIONE et de la ville qui l'a vue naître. Elle permet au lecteur de participer à la traversée qui a emmené le marquis de La Fayette jusqu'en Amérique. l'HERMIONE devient la frégate de la Liberté. Et pour clore la trilogie, l'auteure revient sur le destin de Rochefort lié à celui du bateau. La renaissance de la frégate permet également à la ville de revivre.

Un bel ouvrage qui présente une centaine de bateaux du Patrimoine Maritime Breton. Chaque portrait est plus riche qu'une simple vue aussi juste soit-elle, en proportions et en détails. C'est un condensé de l'histoire et de l'usage du bateau. Les dessins aquarellés sont d'une précision époustouflante.

En octobre 2010, un pesticide particulièrement toxique détruit toute vie piscicole sur 13 kilomètres de cours d'eau jusqu'à la mer où  des poissons marins et des oiseaux meurent à leur tour...

La pollution du Guillec, dans le Nord-Finistère, interpelle le poète. Il affute ici son langage, sa révolte. Ici tout est réel, senti, vécu, autrement dit, tout n'y est que poésie, écorchures et chants d'amour.

 

Située sur les grandes routes du commerce maritime, la péninsule armoricaine a constitué très tôt un enjeu géostratégique dans les rivalités internationales. De l'Antiquité au XXème siècle elle a été le théâtre de multiples conflits armés, d'affrontements et de batailles.

Les auteurs en ont retenu onze :

Le combat de César contre les Vénètes (56 ans avant J.C), Ballon (22 novembre 845), Auray (29 septembre 1364), Saint-Aubin du Cormier (28 juillet 1488), Craon (23 mai 1592), la descente des Anglais au Conquet (1558), la descente des Anglais et des Hollandais à Camaret (1694), le débarquement de Quiberon (1795), Dixmude (octobre-novembre 1914), la bataille de l'Atlantique (1940-1944), les combats de Saint-Marcel (18 juin 1944).

Brest la mal aimée, Brest la moquée, Brest accablée de bombes comme de clichés, mais Brest relevée, réparée, transformée. Brest la grise où il pleut moins souvent qu'on ne le dit et où la science et la culture sont aussi présentes que la mer... Cette ville du bout de la terre, de la pointe de la France, est tout ça et bien plus encore. En février 2015, la cité du Ponant a obtenu le label de station classée tourisme, ce qui devrait encore renforcer son image de ville dynamique. Brest n'en finit pas de surprendre ses habitants comme ceux qui y passent. Et ceux qui y restent.

A savoir aussi

Pendant le salon chaque auteur dédicace aussi ses autres ouvrages.

Plus de 160 titres attendent leurs lecteurs.