Pendant près d'un siècle, de 1869 à 1962, les communicationss télégraphiques françaises, à destination de l'Amérique, puis de l'Afrique, passent essentiellement par des câbles sous-marins installés à la Pointe du Minou à Plouzané et surtout à Déolen à Locmaria-Plouzané. Ce dernier lieu est retenu dès 1879, pour relier Cap Cod dans le Massachussetts, via Saint-Pierre et Miquelon. Une troisième liaison passant par Brignogan permet de rejoindre Londres. La pose de ces câbles est le fruit d'une formidable aventure humaine et technologique. La révolution de l'information qu'elle entraîne accentuera le dév eloppement industriel ouvrant la voie à Internet.

"Dieu a donné à la France l'empire des mers"  Richelieu fondait cette conviction sur un royaume ouvert sur trois mers : (Manche, Méditerranée et Mer du Nord), un océan l'Atlantique et des peuples aussi audacieux qu'expérimentés : Bretons, Normands, Basques ou Provençaux. Comment expliquer alors que notre pays, aussi richement pourvu d'atouts, n'ait saisi qu'en partie le destin maritime qui s'offrait à lui ? L'aventure du grand large a longtemps été en butte à la préférence continentale : Les Normands sillonnaient les côtes du Brésil quand les guerres d'Italie occupaient nos souverains. Louis XIV laissa passer sa chance de maîtriser les mers pour mieux se consacrer à sa gloire terrestre et Louis XV négligea un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Napoléon III relança certes une ambition maritime mais la perte de l'Alsace-Lorraine conduisit la France à se tourner de nouveau vers le continent. De Philippe Auguste à Charles de Gaulle, des tentatives d'implantation en Floride à la conquête de la Louisiane, du premier arsenal de Rouen à Port 2000 au Havre, de la bataille de l'Ecluse à celle de Guetaria, des Bretons sillonnant le Pacifique aux porte-conteneurs de la CMA-CGM, des premiers bâtiments à vapeur aux sous-marins nucléaires. Cet atlas déploie la grande épopée de la France des mers et de ses marins.

Ce livre est le premier atlas qui présente notre monde du point de vue de la mer. C'est elle qui permettra à notre humanité de relever les principaux défis qui nous attendent : comment nourrir les 9 milliards d'êtres humains que comptera le monde en 2050 ? Comment leur fournir l'énergie dont ils auront besoin ? Et surtout, comment arriver sans mettre en péril notre planète ? Plus des 2/3 de notre planète sont recouverts par les mers et océans, mais on ne sait presque rien de ce qui se cache sous leur surface. 90% des fonds marins sont inexplorés, 95% des espèces marines restent à découvrir. Mers et océans sont des espaces de Liberté et d'aventure ouverts sur le monde. Ses trésors sont notre patrimoine. La possibilité d'y circuler librement un bien précieux à préserver. Les Etats doivent apprendre à coopérer pour protéger ce patrimoine.

Le Cercle des Mouettes Disparues est la cinquième enquête de John Doeuf notre raton-laveur détective, qui cette fois doit découvrir où sont passées les mouettes disparues du paysage habituel. Comme dans les autres enquêtes, le texte aide à résoudre le problème, de plus les illustrations sont sources d'indices que les enfants découvrent plus habilement que les adultes. Véritable polar pour enfant avec des illustrations craquantes et une calligraphie mettant en relief les mots importants.

La Petite Plage sur la côte du Nord-Finistère, est un lieu d'enfance cher au coeur de l'auteur: les souvenirs affluent auquels se mêlent les images du présent. Au fil de ces 26 récits courts, tels des promenades méditatives, nous cheminons avec l'auteur sur cette Petite Plage où elle évoque tour à tour des êtres chers disparus (sa grand-mère, ce jeune oncle mort à la guerre), des artistes (Gauguin, Yann Tiersen, He Yifu peintre chinois décédé à Rennes en 2008 qui a réalisé de superbes tableaux inspirés de paysages bretons...), des écrivains (Victor Ségalen, François Cheng) ou encore la tragédie de l'Amoco Cadiz, des femmes afghanes et des naufragés de Lampédusa.

Laure et Matthias, un couple de jeunes plaisanciers, profitent de la première journée printanière de la saison, pour naviguer au large du pays des Abers, zone littorale du Nord-Finistère pavée de nombreux îles et îlots. En cette fin de journée, au terme de plusieurs heures de plaisir passées à voguer paisiblement en compagnie d'amis, quelques instants avant de mouiller l'ancre et de bénéficier d'un temps de repos bien mérité, survient un fait dont les conséquences vont modifier le cours de la vie du jeune couple.

Eneour, le gardien de phare de Roc'h-Glas, nous ouvre son journal de bord pour raconter un terrible souvenir qu'il a vécu dans " Sa Tour de Feu".  en compagnie de Marie Gourlaouig. Marie n'est en fait  qu'une vieille et fidèle lampe à la verve inimitable. Lors d'une épouvantable tempête, l'oiseau Ifig brise le mécanisme de l'éclairage du phare. Tous trois vont se démener pour maintenir la lumière afin de  guider un navire et ses occupants, malgré le Morhouc'h le monstre des mers.

Au moment de la guerre d'indépendance américaine (1776-1783) trois membres de la famille De La Croix de Castries ont joué un rôle important dans le déroulement et dans l'issue du conflit. Un ministre de la Marine, un colonel de Régiment et un enseigne de Vaisseau, par de forts liens de parenté et animés d'un profond sens du devoir pour leur roi Louis XVI ont secouru une république naissante et combattu les armées anglaises avec succès. Les Etats Unis d'Amérique ont pu démarrer leur histoire.

L'auteur nous fait revivre à travers ses " SOUVENIRS MARITIMES ", de 1773 à 1784, beaucoup de péripéties : on peut voir ainsi, entre autres, les Américains aidés par les Français, lutter pour leur indépendance, et la marine royale, qui prospecte sur les côtes d'Afrique et aux Antilles, affronter les pirates. Ces Mémoires relatés dans un style clair et précis, nous décrivent une société à la fin de l'Ancien Régime et nous entraînent dans des aventures passionnantes

Tous les étés, Roger Taylor part sur Mingming, un simple voilier de six mètres au gréement de jonque, pour une croisière de deux mois préparée durant les mois d'hiver. Naviguer de Plymouth jusqu'à l'ouest du Groenland, dans le détroit de Davis où au nord de l'Ecosse jusqu'à la latitude 80°N, au delà du Spitzberg, en affrontant des mers tempétueuses et le risque des glaces, constituait un énorme défi. L'avoir réalisé avec cent jours de vivres et d'eau, est une démonstration magistrale de navigation minimaliste.

En Bretagne, un héros silencieux, discret disparaît peu à peu. Très utile, exploité à outrance, on le traque en mer : le sable. Pour empêcher une catastrophe écologique, un collectif d'associations "Le peuple des dunes en Trégor", s'est mis debout et fait front. Les chevaliers de la dune veillent. Mais des meurtres inexpliqués viennent contrarier ce combat. A Trébeurden c'est la panique. Pourquoi s'en prendre au fossoyeur, puis à une chanteuse lyrique ? Le commisaire Cesare Le Tellier aidé de ses fidèles comparses Fanch Bugalez et Eugène Cabioch dit "la Brebis", va mener l'enquête. A la fois sur le sable et dans l'arène. Un combat sans merci opposera des forces occultes aux forces de la loi. Suspense, humour, écologie, science et conscience, voilà quelques ingrédients qui font la force de ce polar

A savoir aussi

Pendant le salon chaque auteur dédicace aussi ses autres ouvrages.

Plus de 160 titres attendent leurs lecteurs.