Récit poétique d'un amoureux de la randonnée où la justesse des émotions, la richesse du vocabulaire et des références, la variété des images nous emporte au rythme doux d'une balade bienfaisante. " Marcher, c'est laisser le temps infuser en nous ". Marcher redonne un sens et des valeurs aux actes les plus élémentaires de l'existence. Plaisir sobre, activité lente et gratuite qui permet de se désintoxiquer de la vitesse, de l'immédiateté, la marche redonne de la valeur au temps.

Théo, le narrateur, est en vacances à Concarneau chez ses grands-parents. Il retrouve ses camarades : Jeanne, Vincent et Julien, ils forment la bande des "4 sets". Ils sont amis depuis les cours sur les courts de tennis. Lors d'un après-midi de plage, ils aperçoivent trois hommes chargés comme des mulets et équipés de bouteilles de plongée. Le temps de réagir, ils ont disparus de façon presque magique... Alors pour nos jeunes héros commence une enquête trépidante qui les mène dans l'Archipel des Glénans. Ils découvrent un tunnel sous-marin abandonné que les plongeurs utilisent pour investir un îlot. Mais pour quoi faire? Les quatre enfants qui ont trouvé un nouveau copain parviendront-ils à déjouer les pièges tendus par les malfrats?

Nathalie Nicette, professeur de Lettres Classiques à Quimper, est une femme de 47 ans, apparemment sans histoire. Veuve depuis trois années, elle vit seule, recevant de temps à autre la visite de ses deux grands enfants. Son existence douillette mais morne va basculer le jour où, par hasard, elle retrouve Crista, sa meilleure amie de Lycée. Tout semble les séparer. Mais Crista est délurée, joyeuse et décomplexée. Elle va entraîner une Nathalie étonnée par sa liberté dans le monde festif de la nuit et l'initier aux réseaux sociaux.  Mais dans l'ombre sévit un prédateur, déterminé à parvenir à ses fins, quitte au passage à se débarasser de quelques victimes collatérales.

Après avoir embarqué durant plus de deux années aux côtés de marins de tous horizons, Charles Marion nous dévoile ici des images souvent spectaculaires de ses plus belles rencontres. De la Mer d'Iroise à la Méditerranée, le photographe retrace l'ave ambitieuxnture humaine exceptionnelle vécue à bord de chalutiers, de bâtiments de la Marine Nationale, de vedettes de sauvetage, de cargos, de voiliers... Il nous ouvre une porte sur le monde souvent méconnu des gens de mer. Humbles face aux éléments, passionnants ces hommes l'ont accueilli à leurs côtés pour raconter leur vie en mer.

Syllabus est un drôle de monstre qui aime dévorer les lettres, notamment celles des prénoms. Ainsi, Joséphine, Victor, Ludovic, voient leur prénom se raccourcir à vue d'oeil,  mais hélas ! Tom disparaît complètement car il n'a  qu'une syllabe à son prénom. Mais ne nous inquiétons pas, ce gentil monstre mi-grenouille, mi-dinosaure ne donnera pas de cauchemar, bien au contraire!!!!!

La goélette IRIS vient de traverser l'océan Atlantique. Le voilier s'approche lentement de la Bretagne. Malo est un jeune timonier qui communique par signaux avec les autres bateaux. Après presque deux mois passés en mer, les marins vont jeter l'ancre à l'île d'Ouessant, mais leur arrivée va troubler la douce quiétude d'un mystérieux peuple de la mer.

S'il est une ville qui raconte toutes les mers, c'est bien celle de Brest. Et  qui mieux que ses travailleurs du port, peuvent vous en parler ? Leurs témoignages et leurs croquis sont rassemblés dans un ouvrage, intitulé Brest à Quai. Même s'il reste à quai, ce livre à l'odeur du voyage, de la mer et de ses horizons. L'univers est masculin, de ces hommes qui ont des gueules et des mots à dire, lorsque le temps leur est donné de se confier. Des caréneurs, des lamaneurs, des grutiers, des pilotes, des capitaines, des mareyeurs. Il faut de tout pour faire un port.

Riche d'informations " L'Encyclopédie des sous-marins " revient au Conquet à nouveau cette année, présentée par Dominique SALLES. Marins et néophytes seront heureux de découvrir une partie des secrets de ce bateau mythique : La construction d'un sous-marin moderne est un projet complexe, associant différents domaines techniques, opérationnels et bien entendu humains. C'est une mini-centrale nucléaire qui fournit l'énergie à la propulsion. C'est une plate-forme de lancement d'armes. C'est un "animal" aux grandes oreilles, qui doit rester muet.  C'est enfin un village composé de 135 marins d'origines et de métiers différents, mais tous solidaires les uns des autres et où toute la chaîne hiérarchique maritime est représentée.

Les images d'Olivier Sauzereau font bien plus que montrer des phénomènes astronomiques, elles transmettent l'émotion d'un instant, la force d'une ambiance, elles permettent de vivre ou de revivre les minutes privilégiées qu'offre l'observation de la nature à des heures où la plupart des gens dorment ou regardent la télévision. Jouant avec les monuments et les paysages naturels, Olivier Sauzereau est un esthète de la photographie astronomique. Ce travail astrophographique original montre le ciel depuis la Terre, offrant au néophyte la possibilité de découvrir le monde céleste avec une émotion toute esthétique. Chacun de ses clichés peut ainsi être regardé pour son aspect artistique, mais également scientifique, puisqu'il s'agit à chaque fois d'une image nous parlant de science.

Cet ouvrage collectif réunit les oeuvres de plus de 60 aquarellistes de Bretagne. Ils livrent, chacun à leur manière, leur vision des épaves de bateaux que l'on peut découvrir sur les côtes bretonnes. Un sujet prétexte à voir d'un autre regard le littoral breton. Après " LE TOUR DE BRETAGNE  en aquarelles " paru en 2009, ce deuxième livre invite le lecteur à une découverte artistique au travers d'aquarellistes amoureux de leur pays.

A savoir aussi

Pendant le salon chaque auteur dédicace aussi ses autres ouvrages.

Plus de 160 titres attendent leurs lecteurs.