Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.

















LA  MER
EN
POEMES



















L'auteur :

Georges Tanneau

Georges Tanneau
 


Voir les
autres poèmes
de Georges Tanneau












Voir
toute la liste
des poèmes












Les plus récents :

Aux Blancs Sablons

Tableau

Allez les marins

Soir d'été à Cabourg

Cavelier de la Salle

La rivière aux oiseaux




L'aile du vent ©

Une chanson de
Georges Tanneau




La pause du marin

Au gré des flots
J'ai roulé ma jeunesse.
Moi, moussaillon,
Je me suis fait bercer
Au son des mots
Que répétaient sans cesse
Plainte et chanson
Du vent dans les agrès.


Refrain :
Et je rêvais, enfant,

Dessous l'aile du vent...

Du long chemin,
Ecole, apprentissage,
Je ne sais plus
Les phrases surannées,
Chants de marins,
Dictons de l'équipage
Que j'avais dû
Si souvent fredonner.


Au Guilvinec,
Des cris au patronage,
Et les échos
De l'"Abri du Marin",
Bout de varech
Et vieux parfum de plage
A Lostendro (1) :
Des souvenirs lointains.


Dieu, que ce temps
Apparaissait suave !
Le rêve était
Au détour du chemin,
Chuchotements
Ou grincements d'épaves
Qu'il suffisait
De prendre à pleines mains.


Sur les "Etocs" (2)
Flottaient un goût d'écume
Et des récits
A vous glacer le sang.
Des matelots
Se perdaient dans la brume
De Loctudy
Aux îles de Glénan (3)


Tout me parlait
D'aventureux ancêtres,
Mais toi, le vent,
C'est comme un vagabond
Que tu venais
Griffer à ma fenêtre
En me montrant le ciel à l'horizon.


Lors j'ai suivi
La vague serpentine
Et le tracé
Des adieux au long cours.
Toute une vie,
Faite d'aubes marines,
Allait river
Ma cadène (4) d'amour.


Entre mistral,
Suroît ou tramontane,
J'ai eu l'accent
Des mondes sur la joue,
Brûlants chamals (5)
Ou moussons andamanes, (6)
Sur galhaubans (7)
Ou figures de proues.


A toi, le vent,
Musique dans ma tête,
Tous ces accords
A la fois réunis
Sur l'Océan,
Pour vivre la tempête :
Sagas du Nord,
Voceros du Midi.


Pour toi, voleur
De rêves en pantenne, (8)
J'ouvris tout grand
Les bras de mes volets.
Alors mon cœur
Cria : "Vieux capitaine,
Attends ! attends !
Avec toi je m'en vais !"


Dernier refrain:
Pour vivre l'Océan,
Dessus l'aile du vent...

Ligneur de la Pointe du Raz

Ligneur devant le phare de la Vieille. Aquarelle d'Anne Cadiou .

Partition de l'Aile du vent

Georges Tanneau


1- Lostendro:
quartier et cimetière à bateaux situé au fond du port du Guilvinec.
2- Etocs: rochers au large de la pointe de Penmarc'h. Prononciation locale: "éto".
3- Les îles de Glénan se trouvent au large de Loctudy.
4- La cadène est le lieu où l'on fixe la chaîne des galériens.
5- Les chamals sont des vents de sable.
6- Les îles Andaman sont situées entre l'Inde et la Birmanie.
7- Les galhaubans sont de petits haubans fixés en tête de mât.
8-  En pantenne: en désordre, en parlant du gréement d'un navire.




Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler