Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.





LA  MER
EN
POEMES


















L'auteur :

Georges Tanneau

Georges Tanneau
 


Voir les
autres poèmes
de Georges Tanneau












Voir
toute la liste
des poèmes







Les plus récents :

Aux Blancs Sablons

Tableau

Allez les marins

Soir d'été à Cabourg

Cavelier de la Salle

La rivière aux oiseaux




 Un bon café ©
( ou " La retraite du vieux marin " )
Une chanson écrite par Georges Tanneau.

Ma maiso est sur un rocher
La maison de l'auteur est construite sur le rivage rocheux, près de l'entrée du port du Guilvinec.

Après de bien longues années,
Allo, allo ! J'ai des remords.
Je voudrais tant vous inviter
Car nous avions de bons rapports,
Pour que vous puissiez me trouver,
Je vais vous brosser le décor.



Ma maison est sur un rocher,
En face de l'entrée du port.
Elle sent l'iode et la marée,
Le vent du large, et puis, encor,
Un peu de sable de l'été,
Chaud et brillant comme de l'or.



Ma maison est sur un rocher,
En face de l'entrée du port.
Je reste assis à contempler
La mer, qui change de décor.
J'interroge l'immensité.
Au son de sa voix, je m'endors.



Ma maison est sur un rocher,
En face de l'entrée du port.
Je vois les phares des jetées :
Rouge à bâbord, vert à tribord.
L'hiver, elle est de tous côtés,
Assaillie par le vent qui mord.



Ma maison est sur un rocher,
En face de l'entrée du port.
Où je vois les bateaux rentrer
Dessous la lame qui se tord.
La vague vient éclabousser
Mes carreaux comme des sabords.



Ma maison est sur un rocher,
En face de l'entrée du port.
Et quand le vent vient à souffler,
J'en perçois les moindres accords.
Sa plainte est dans ma cheminée.
C'est mon échelle de Beaufort 1.



Ma maison est sur un rocher,
En face de l'entrée du port.
J'y ai ancré ma destinée.
Voici ma vie, voici mon sort.
Ce penn-ti 2 , j'y suis attaché.
J'y resterai jusqu'à ma mort.



Ma maison est sur un rocher,
En face de l'entrée du port.
Vous ne pouvez pas vous tromper.
Alors ne restez pas dehors.
Je vous prépare un bon café.
Vous me direz s'il est trop fort !

Retour de pêche au Guilvinec
                                                       Georges Tanneau, 28 octobre 1993.



-1-Echelle de Beaufort :indications sur la force du vent.
-2- Penn-ti ou penty: ce nom désigne en Basse Cornouaille la "demi-maison", littéralement le "bout-de-maison". Il s'agit, en pays bigouden, d'un type de maison basse, à deux cheminées et deux portes, permettant la cohabitation de deux familles sous le même toit.


Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler