Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.
Cette page a été consultée 112 fois en août 2012



Notre concours de nouvelles
est clos depuis le 31 mars.


Nous avons reçu au total 132 nouvelles.
54 de collégiens, en majorité bretons.
20 de lycéens de Brest.
et 58 d'internautes adultes, de toute la France.

LES GAGNANTS:

( Cliquez sur les titres soulignés pour lire les textes ) 

Hors concours:
Mme Corynn THYMEUR, pour "La nef de la Royne".
Corynn Thymeur a déjà remporté notre concours de nouvelles 2010. C'est une spécialiste pleine de talent. Elle est aussi écrivaine et a participé à notre salon 2010. Faites un petit tour sur son site: http://www.thymeur.fr/default.htm
Catégorie internautes adultes :
1- M. Gilles DRAPIER pour "Le notaire de Saint-Renan".
2- M. Baptiste AIRAUD pour "Le sacrifice de La Belle Cordelière".
3- Mme Catherine PERCHOC pour "Entre Le Conquet et le Minou".
Non primés, mais disponibles sur le site :
M. Gilles DRAPIER : "La bataille de Cunégonde de Kergouezel", "Quatre frères", "Le compagnon de Primauguet".

Catégorie lycéens:
1- Brieuc SANQUER, Classe de Seconde au Lycée de Kérichen, de Brest, pour "Traumatisme".
2- Jean-Baptiste LE MEUR, classe de Première au Lycée Naval, de Brest, pour "La dernière victoire de La Cordelière".
3- Philippe GENSE, Classe de Seconde au lycée de Kérichen, de Brest, pour "Espionnage".

Catégorie collégiens:
1- Sandra DUVAIL, Classe de 5ème au collège Camille Vallaux, du Relecq-Kerhuon, pour "Le récit de Gwenn".
2 ex æquo- Servane FOURRE, Classe de 4ème au collège Camille Vallaux du Relecq-Kerhuon pour "La nuit de la St-Laurent".
et Juliette BAUDET, Classe de 5ème au collège Louis Lumière d'Oyonnax pour "Le récit de Malo".

Ces textes sont tous diffusés sur notre site. Si vous n'êtes pas parmi les gagnants, vous trouverez peut-être quelques explications sur notre page:
Un concours de nouvelles, pour quoi faire ?

L'association "La mer en livres" exprime à tous les participants ses félicitations et ses plus vifs remerciements. Certaines nouvelles étaient d'une excellente qualité, souvent digne des meilleurs écrivains et les délibérations du jury ont été longues, le 16 avril, lorsqu'il a fallu départager leurs auteurs. A tous, scolaires et adultes, un grand bravo pour avoir fait de ce concours 2012 un cru exceptionnel tant pour le nombre de participants que pour la qualité des réalisations.
Restez fidèles à notre site : un nouveau concours sera lancé fin septembre !

Voici en quoi consistait le concours 2012 :

500ème anniversaire du dernier combat
d'Hervé de PORTZMOGUER(1)
commandant la nef d'Anne de Bretagne
"Marie la Cordelière"


Aquarelle d'André Lambert, extraite de  "Pages d'histoire navale" , par Michel Perchoc et Jean-Virgile Fuchs. Ed. du Gerfaut 2004.

   Le 10 août 1512 eut lieu devant la pointe St-Mathieu, dans le Finistère, un mémorable combat entre les deux navires de guerre les plus fortement armés à l'époque : l'anglais "Regent" et la nef bretonne "Marie la Cordelière" ( appelée aussi "La Belle Cordelière" ou plus communément "La Cordelière" ). Il se trouve qu'à bord du navire breton que commandait Hervé de Portzmoguer1, dit "Primauguet", se trouvaient non seulement des hommes d'armes, mais aussi des civils, des femmes et des enfants qui avaient été invités à une réception lorsque la nef était à quai, à Brest. 

Eh bien figurez-vous que, militaire ou pas, vous étiez parmi eux !

On vous a retrouvé(e) en fin de journée accroché(e) à un débris d'épave, non loin de la pointe St-Mathieu.

Quelle aventure !

Faites-nous parvenir par mail (2) votre incroyable aventure en 2 pages dactylographiées maximum ( corps 12, simple interligne ) avant le 31 mars 2012 à minuit ( soit le 1er avril à 0 h ).

-1- Portzmoguer s'écrit aussi Porzhmoger en breton et se prononce "Porsmoguerre". Dans cette langue le g est toujours dur. En français, on l'écrit aussi "Portsmoguer" et plus communément encore "Primauguet", nom que la Marine nationale a d'ailleurs attribué à l'une de ses frégates.
-2- Bouton "Contactez-nous" en haut ou en bas de cette page.

Prenez soin de bien vous documenter :  les faits historiques sont rapportés sur ce site dans notre rubrique "Grands marins du monde" à la page "Primauguet". Vous y trouverez aussi les références de plusieurs ouvrages qui y ont été consacrés et que vous pouvez peut-être consulter.
Dans votre récit, soyez vigilant(e) : ne commettez pas d'anachronismes, ( vêtements, armes, navires, vocabulaire employé...). Vous êtes censé(e) vivre en 1512 !

De nombreuses fêtes ou cérémonies seront organisées tout au long de l'année 2012 dans le Pays d'Iroise pour rappeler cet événement dont le retentissement fut énorme dans les royaumes de France et d'Angleterre il y a cinq cents ans.


IMPORTANT: Lors de l'envoi de votre texte par mail, n'oubliez pas de remplir la case "OBJET" en indiquant par exemple "Concours de nouvelles" ou "La Cordelière". En effet, un mail sans objet risque d'être refusé à l'arrivée par les logiciels d'antivirus ou d'antispams. Nous adressons un accusé de réception dès qu'un texte nous parvient. Si quelques jours après votre envoi vous n'avez reçu aucun mail de notre part, c'est que votre texte ne nous est pas parvenu. Dans ce cas, n'attendez pas, faites un nouvel envoi.

***

REGLEMENT COMPLET DU CONCOURS

Article 1 :
Avec le soutien de la Communauté de communes du Pays d'Iroise, l'association "La mer en livres" organise du 15 septembre 2011 au 31 mars 2012 inclus un concours de nouvelles maritimes destiné à trois catégories de participants :
Catégorie 1 : Collégiens.
Catégorie 2 : Lycéens.
Catégorie 3 : Adultes.
Article 2 :
Les candidats devront auparavant prendre connaissance sur le site de "La mer en livres", dans la rubrique "Grands marins du monde", de la page consacrée à "Primauguet", surnom d'Hervé de Portzmoguer.
Ils devront écrire un texte de deux pages dactylographiées au maximum, corps 12, simple interligne, racontant en français à la première personne du singulier l'aventure qu'ils sont censés avoir vécue le 12 août 1512.
Ces textes, de préférence sans fautes, devront parvenir par mail à l'association "La mer en livres"
( Bouton "Contactez-nous" du présent site ) avant le 31 mars 2012.
Chaque texte devra mentionner le nom ou le pseudonyme de son auteur et, si celui-ci est un scolaire, sa classe ainsi que les nom et adresse de son établissement.
Article 3 :
Un jury composé d'auteurs, d'enseignants, de membres de l'association et de représentants de la Communauté de communes du Pays d'Iroise sélectionnera anonymement parmi ces textes 10 d'entre eux qui seront diffusés intégralement pendant un an sur le présent site.
Le seul fait de participer au concours autorise l'association à effectuer gratuitement cette diffusion.
Les participants seront avisés des résultats à partir du 19 avril 2012 à l'adresse mail qu'ils auront fournie lors de l'envoi de leur texte.
Article 4 :
Des prix seront attribués par le jury aux auteurs des meilleures nouvelles dans chacune des trois catégories de participants. Le jury tiendra compte de la classe à laquelle appartiennent les auteurs des textes de la catégorie "collégiens".
Ces prix seront décernés le samedi 28 avril 2012 au Conquet (Finistère) lors de la cérémonie d'ouverture du salon "La mer en livres" 2012. Ils seront constitués en majorité d'ouvrages maritimes dédicacés par des auteurs présents au salon.

 FORUM
Posez vos questions dans la rubrique "Contactez-nous"
                                                   Vos questions                                                                                                       Nos réponses

Je suis intéressé par votre concours mais un détail m'inquiète : Lorsque vous demandez de ne pas commettre d'anachronisme dans, notamment, le vocabulaire, ajoutant "vous êtes censé(e) vivre en 1512", entendez-vous par là que le texte doit être rédigé avec le vocabulaire, les conjugaisons, les formes de phrases de l'époque ? Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de personnes qui soient aujourd'hui capables d'écrire comme on écrivait au début du 16ème siècle.

Bien entendu, il n'est pas question d'écrire votre nouvelle comme l'aurait fait Rabelais, avec un texte copiant intégralement la façon d'écrire du 16ème siècle. Mais vous pouvez l'émailler de quelques mots ou expressions d'époque, l'essentiel étant de ne pas commettre d'anachronismes flagrants dans le vocabulaire et les expressions employés. Les correcteurs ne chipoteront pas par exemple sur l'emploi du mot fusil pour celui de mousquet, ni même du mot canon pour une bombarde, un mortier ou un pierrier, mais un révolver ou des obus sont clairement postérieurs au 16ème siècle. Bref, l'auteur d'une nouvelle doit être vigilant afin de ne pas choquer le lecteur par des anachronismes évidents.
Ma classe de cinquième est intéressée par votre concours. Mais vous ne parlez pas des inscriptions. Les élèves doivent-ils s'inscrire individuellement ou bien dois-je inscrire ma classe ?

Il n'y a pas d'inscriptions ! Il suffit que nous recevions par mail chaque nouvelle avant la date limite. Vos élèves peuvent nous faire parvenir individuellement leur texte à partir de chez eux, de chez un ami ou à partir de leur collège, mais vous pouvez aussi opter pour le faire à leur place si vous le désirez. Nous accusons réception de chaque nouvelle reçue à l'adresse mail de l'expéditeur.
La participation à votre concours de nouvelles est-elle limitée à un seul texte par auteur ou bien chacun peut-il vous en adresser plusieurs ?

Bien sûr, vous pouvez nous faire parvenir plusieurs textes. A quoi cela servirait-il d'en limiter le nombre alors que notre but est précisément de faire écrire et même d'y faire prendre un certain plaisir ? Nous encourageons l'écriture car le but final de "La mer en livres" est de faire lire. N'ayez donc pas de scrupules à nous faire parvenir vos différentes nouvelles, notre jury n'aura en mains que des textes anonymes.
Auriez-vous la gentillesse de me préciser si le nom (ou le pseudonyme) doit figurer sur le texte lui-même ou bien dans le message accompagnant le fichier ? Et dans le cas de plusieurs textes proposés faut-il changer de pseudo à chaque fois ?
En fait un pseudonyme n'est en général pas nécessaire : les membres du jury reçoivent des textes portant seulement des numéros. Et si, lors de l'établissement du palmarès, un même auteur remporte plusieurs prix, c'est qu'il les a mérités.
Alors les pseudonymes éventuels ? C'est tout simplement parce qu'ensuite les meilleures nouvelles sont diffusées sur ce site internet. Et certains auteurs préfèrent ne pas divulguer leur nom. Ils choisissent alors un pseudonyme.
Je suis fortement intéressé par votre concours mais j'aimerais savoir s'il est possible d'intégrer dans la nouvelle des mots ou des parties en langue bretonne.
Nous avions évoqué la possibilité pour les participants d'écrire tout un texte en breton, mais nous n'avons pas retenu cette option car trop peu d'internautes auraient répondu et nous voulions un maximum de participants à notre concours de nouvelles. Quelques mots, pourquoi pas ? Avec un renvoi en bas de page pour la traduction car dans notre jury, certaines personnes ne parlent pas breton.
Mes classes de cinquième vont participer au concours de nouvelles, je souhaitais savoir s'il était possible pour certains élèves de rendre une nouvelle collective. Certains élèves souhaitant travailler par groupes de 2. Avec les plus jeunes, afin de les mettre en confiance, il est nécessaire d'accepter qu'ils puissent travailler à deux s'ils le désirent. Pas plus, car l'expérience montre que ce ne serait pas plus productif et que l'un des participants ne ferait pas grand chose. Si un binôme gagne un prix, nous faisons en sorte que celui-ci puisse être partagé ( deux petits livres au lieu d'un gros par exemple ).
 
Un succès qui se précise :

   




Voir le concours 2013

Voir le concours de l'année précédente

Voir un site dédié aux concours de nouvelles


Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler