Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.

La Dictée Océane
du 8 février 2014



Le rendez-vous conquétois
des amoureux de l'orthographe


La dictée océane annuelle est un moment de rencontre privilégié.
Certains y accourent de loin et recherchent le plaisir de se jouer de certaines difficultés orthographiques. D'autres viennent s'y frotter pour une petite compétition en famille.

Les copies étant anonymes, chacun n'est confronté qu'à son propre résultat.

.
Quatre catégories :

- Juniors
- Seniors amateurs
- Seniors confirmés
- Champions



LE  TEXTE  DE  LA  DICTÉE

Fascination.

Quelle mission suicidaire avait reçue Jason !
Partir au-delà des mers quérir la toison d’or d’un bélier et la remettre en main(s) propre(s)à son oncle…
Plus d’un atout, certes, était dans son jeu : cinquante rameurs placés sous la houlette d’Orphée, dont la voix était l’antidote garanti contre les susurrements des sirènes ; puis le trident et le thonaire de Poséidon, armes des thoniers par excellence ; enfin, la proue de son navire, dotée d’un pouvoir quasi magique de prophétie pallierait l’absence de boussole…
Au fil des siècles, même s’il n’a pas changé d’un iota, l’Océan s’est délesté de ses mythes, telle une vipère de son exuvie, sans que pour autant s’atténuât son goût de la rouerie et des bacchanales.
Donc, faisons fi des légendes pour une escale au dix-neuvième siècle, et, dans un bouillonnement d’écume, rejoignons les peintres finistériens, qui conquerront à pied, sans renâcler, la côte et ses habitants ; et cela, grâce à leur talent et à l’utilisation du tube de peinture en étain. Que de silhouettes et de tableaux fascinants ont-ils vus s’offrir à eux ! Pêcheurs affrontant des flots dantesques ; porteurs de bannières tanguant et maronnant sous les sautes de vent, dentellières peu disertes arborant des coiffes faites d’une singalette arachnéenne ; un cheval étique qui ne se résout pas à bouger… Autant de modèles reflétant la ténacité et le courage.
Quant à nous, promeneurs qu’enivrent les embruns, nous ramassons un fragment de feldspath, une coquille fasciée, des éclats bleu-vert, un faux rubis balais, presque un trésor !
À notre tour, nous nous serons laissé fasciner par cette espèce de butin ravi à la mer.


Fascination n.f. ( lat. fascinum ). Charme, enchantement .
Suicidaire adj. et n. Qui mène infailliblement à l’échec. Jason avait pour mission de s’emparer de cette toison gardée par un dragon…
Plus d’un atout était dans son jeu : « Plus de » suivi d’un nom au singulier entraîne le verbe au singulier.
Sous la houlette : sous l’autorité.
Antidote est un nom masculin.
Les sirènes n.f. Dans la mythologie gréco-romaine, démon marin femelle représenté sous forme d’oiseau ou de poisson avec tête et poitrine de femme, et dont les chants séducteurs provoquaient des naufrages.
Quasi magique : pas de trait d’union car quasi est lié à un adjectif.
Pallier v.t. Remédier d’une manière incomplète ou provisoire à…
Iota n.m. inv. La moindre chose ; le moindre détail. J’ai lu votre rapport, n’y changez pas un iota.
Exuvie n.f. (lat.exuviae, dépouilles). Les dépouilles prises à l’ennemi. ZOOL: Peau rejetée par un arthropode ou un serpent lors de chaque mue.
Sans que entraîne le subjonctif (ici à l’imparfait).
Les bacchanales : fêtes en l’honneur de Bacchus, tournant parfois à l’orgie. Ici, agitation bruyante des flots.
Vus s’offrir : le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir et suivi d’un infinitif s’accorde si le C.O.D. placé avant le participe fait l’action exprimée par l’infinitif.
Dantesques : adjectif dérivé de Dante, poète florentin du 13e qui a décrit l’enfer. Ici : effroyables.
Maronner : ronchonner.
Singalette n.f. (de Saint-Gall, v. de Suisse).Toile de coton très claire utilisée pour la préparation de la gaze hydrophile et de la gaze apprêtée utilisée en couture…
Arachnéenne : presque aussi fine qu’une toile d’araignée.
Fascié, e adj. BIOL. Marqué de bandes. Élytres fasciés ; coquille fasciée.
Un rubis balais est un rubis de couleur rose pâle.
Nous nous serons laissé fasciner ; cf la règle évoquée ci-dessus, mais ici le C.O.D. « nous » n’est pas sujet de fasciner.


Tests pour départager les ex aequo:

I – Conjuguez le verbe « acquérir » aux première et troisième personnes du singulier du subjonctif présent et imparfait :
- Que j’acquière, qu’il acquière. Que j’acquisse, qu’il acquît.
II – Après avoir écrit le mot trident dans la dictée, écrivez les mots suivants :
- Une trialle (mollusque) - Un tribordais (homme d’équipage).
- Un trinquet (mât de misaine) - Un tripang (concombre de mer.)
- Un trionyx (tortue) - Un triskèle (motif décoratif celtique).
III – Écrivez les noms des vents suivants :
- L’alizé (vent régulier et doux).
- Le blizzard (vent glacial du nord, accompagné de tempêtes de neige – Canada, États-Unis).
- Le chergui (sirocco).
- Le sirocco (vent sec et très chaud qui souffle du Sahara sur le sud de la Méditerranée occidentale.)
- Le chinook (vent chaud et sec qui descend des montagnes Rocheuses).
- Le fœhn (vent du sud, chaud et sec).
- Le zéphyr (vent doux et agréable).

Textes rédigés par Françoise COUTURE, responsable du club d’orthographe du Conquet, relus par Marie-Thérèse KERVELLA et Marie-Hélène RICHARD, membres de l’association.
Ouvrages de référence : Le Petit Larousse illustré, édition 2014 et La majuscule, c’est capital ! de J.-P. Colignon (Albin Michel)


Une animation
par "La boîte à chansons"
Une chorale chorégraphique de St-Pierre-Quilbignon ( quartier de Brest )
dirigée par Gérard Lemarié.




Les  gagnants :



En présence du maire et des organisateurs, les gagnants posent pour les journalistes avec les prix qu'ils ont reçus.

JUNIORS SENIORS AMATEURS SENIORS CONFIRMÉS CHAMPIONS
1er prix Léa MATHIEU Aline BELLET Anne-Marie DESROCHES Henri LE GUEN
2 e prix Marion ROZEC Nicole TANGUY Anita LE GUEN Anne-Marie THÉPAULT
3 e prix Vona HUELVAN Christian L'HARRIDON François GUIRIEC
4 e prix Emile KERJEAN


Les organisateurs :


Auprès de notre président René Richard, l'équipe du Club d'Orthographe organisatrice de la Dictée Océane 2014.
Au 1er rang à droite, Françoise Couture, professeure de lettres, responsable du club et de la dictée.
Tout au fond à gauche, Marité Kervella et Marie-Hélène Richard, animatrices du club d'orthographe.
Cliquez sur l'image pour avoir des renseignements sur le Club d'Orthographe., dit des "Gourmandises orthographiques".





Un regard sur les dictées précédentes :

2013

2012

2011

2010

2009

A l'année prochaine !                          

Cette page, mise en ligne le 16 décembre 2013 et actualisée le 8 février 2014, a été consultée 770 fois au cours des 4 premiers mois 2014.

Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler