Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.



La Dictée Océane 2010


Françoise Couture,
professeure de Lettres Classiques,
auteure de la "Dictée océane".

Concentration collective au début de l'épreuve

Les gagnants 2010.


Catégorie seniors confirmés:

- 1er prix: Renée ORLACH
- 2ème prix: ex aequo
    Jean-Luc BRIANCEAU
    François GUIRIEC
    René LE BRAS

Catégorie seniors amateurs:

- 1er prix: Marc RIOUALEN de Brest
- 2ème prix: Brigitte CABON
- 3ème prix: Marie-Claire LE GUEN


Catégorie scolaires et étudiants:

- 1er prix: Clémence GOURLAY
- 2ème prix: Lilian GOURLAY






Françoise Couture dictant le texte ci-dessous.

Le texte de l'épreuve 2010.


Méditation(s) d'été.


   Tapis contre les rochers marron qui cachent leurs aspérités sous un manteau d'algues brunes, mes frères et moi sommes plongés dans une douce torpeur à peine troublée par le ressac des vagues. Le rocher voisin, dépourvu d'algues, a été colonisé par des balanes qui vivotent, tels des proscrits, dans des loges décolorées soudées à la paroi, mais se targuant d'un exploit : moult congénères, à ce qu'on rapporte - la trompette de la Renommée ayant sonné jusqu'ici - auraient fait le tour du monde, agglutinées et agrippées à la coque de cap-horniers, les freinant parfois dans leur(s) course(s). Je reste un peu sceptique, refusant quant à moi les aléas de pareilles odyssées.
   Mais brisons là pour évoquer d'autres records : le plus grand crustacé connu serait un crabe araignée géant du Pacifique, de quarante-cinq centimètres de long pour une envergure de quatre mètres. Mieux encore, certains crabes gourmets et ingambes se hisseraient au faîte des cocotiers pour faire choir, dans des à-pics effrayants, les noix qu'ils ont choisies et sciées, et qui rendront ainsi leur chair plus savoureuse. Ce sont là des ouï-dire, et à tous ces héros je préfère les tourteaux de nos plages, joufflus, sans manières, qui eux aussi se caparaçonnent, tout en gardant un air débonnaire.
Pause pour les juniors et les seniors amateurs.
   L'heure est venue pour mes frères et moi, silhouettes gibbeuses, d'aller déjeuner, sans nul encombre j'espère, près d'un rocher plus à l'ouest, égayé par un lacis d'algues rubanées. Au menu, des chlorophycées, la plus goûtée étant la laitue de mer, que plus d'un broute avec délicatesse mais sans afféterie1. De tels pique-niques me siéent. Les bigorneaux en effet ne sont pas n'importe qui ! Ils tiennent leur nom de la bigorne, petite enclume bicorne utilisée par les orfèvres. Nous faisons donc partie, peu ou prou, d'une certaine noblesse dans le monde des arts.
Reprise pour les juniors et les seniors amateurs.
  D'ailleurs, vous devez connaître nos cousines les littorines arborant les tenues les plus déjantées, jaunes, orange ou rayées, qui inspirent les joailliers parmi les plus cotés. Et que dire de nos cousins les ormeaux, qui cachent sous une enveloppe rugueuse les irisations de leur précieuse nacre... ou des murex, qui furent jadis fournisseurs officiels de la pourpre, symbole des plus hautes dignités !
   Nous, les bigorneaux, sommes des contemplatifs ; formant une société sélecte, nous avons voulu une tenue qui nous fît honneur. Mais, fi du protocole, vous pouvez m'appeler Roméo !

1- ou affèterie

TEST  DE  DEPARTAGE DES EX ÆQUO:

A- Deux m'as-tu-vu, boute-en-train dans des espadrilles en alfa très critiquables, se sont vus, se sont souri et sont partis dare-dare à une fête où aucuns frais n'étaient à prévoir. Youpi !

B- De même que nous avons des commensaux, de même la mer a ses inquilins : par exemple l'actinie, juchée sur une coquille vide que s'est appropriée un bernard-l'ermite2, trouve sa nourriture au gré des reptations de son hôte.

2- ou bernard-l'hermite


Textes écrits par Françoise COUTURE,
révisés par les coprésidentes du club IROISE ORTHOGRAPHE de Brest.

Les difficultés rencontrées.

MARRON ne s'accorde pas:  de la couleur du marron.
ALGUES: est au pluriel car si le rocher en avait été pourvu, on aurait écrit "pourvu d'algues".
LA BALANE est un nom féminin.
TELS est au pluriel car il s'accorde avec le nom qui le suit.
SE TARGUANT: le U appartient à la racine du verbe.
MOULT ( beaucoup ) entraîne le pluriel.
CONGENERES: est soit masculin, soit féminin selon le nom dont il s'agit. Ici, les balanes, donc féminin. D'où plus loin l'accord des participes.
LA RENOMMEE: prend une majuscule, c'est une divinité grecque.
CAP-HORNIERS : il n'y a qu'un seul cap ( Le Horn ).
QUANT A: ne pas confondre avec "quand".
INGAMBES ( alertes de leurs pattes ) en un seul mot.



La correction.



Les animations


Le groupe brestois de "La chorale en mouvement" animé par Gérard Lemarié.

Chandeleur oblige, les crêpes se sont invitées à la fête.


Toute l'équipe de "La mer en livres" remercie les participants.

Un regard sur la dictée océane 2009.
La dictée 2011.
Notre Club d'Orthographe.


Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler