Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.








LA  MER
EN
POEMES






























Voir
toute la liste
des poèmes




Les plus récents :

Aux Blancs Sablons

Tableau

Allez les marins

Soir d'été à Cabourg

Cavelier de la Salle

La rivière aux oiseaux

Cette page a été consultée 102 fois en novembre 2012




 Les Johnnies1 ©

Une chanson, paroles et musique, de Jacques PORTAL.



Les Johnnies


"-C'est quoi cett' grosse larme sur ce petit museau ?
Me dit l'grand Joseph, le patron du bateau
A douze ans t'es un grand, maint'nant il faut marner.
L'école c'est just' bon à fair' des anémiés.

Descends donc au fond retourner les oignons
Faut pas qu'ça pourrisse avec ce temps d'cochon."
Et sur ma bannette, je me jette épuisé
Même sans l'éplucher, l'oignon ça fait pleurer.

Au plus près serré sur une mer hachée
Le bateau qui gite, l'estomac chaviré,
Au bout de sept jours, enfin à l'horizon
"-Oui, c'est l'Angleterre, nous y voilà, fiston."

A peine amarinés, nous voilà débarqués
Pour nous le travail va vraiment commencer.
Sur de méchantes bécanes, on attache les oignons
On renifle un bon coup, et hardi, compagnons !

Sur nos vélos rouillés, par n'importe quel temps,
Aller de ville en ville, des semaines durant,
Lentement écouler toute la cargaison
Du bateau qui se vide de ces foutus oignons.


Un petit Johnnie


Et le soir, retrouver cet endroit mal chauffé,
Et pouvoir s'allonger sur ces lits défoncés
Et rêver à ce jour où l'on pourra enfin
Apercevoir du pont, sur la jetée, les siens.

"-En v'là un beau sourire sur ce petit museau,
Me dit l'grand Joseph, le patron du bateau,
A douze ans t'es un grand, pour sûr t'as bien bossé,
Avec ce vent portant on s'ra bientôt rentré."

Penché sur le pavois, la main je laisse traîner
Dans cette eau froide qui glisse le long du bordé
Et qui renvoie l'image d'un petit Johnny
Impatient, si heureux de rentrer au pays.

Partition des Johnnies

Jacques PORTAL  

Jacques Portal          

-1- Les Johnnies étaient des marchands d'oignons originaires de Roscoff, qui, au cours de la première moitié du XXème siècle, chaque été et jusqu'à l'hiver, se déplaçaient à bicyclette le long des côtes anglaises  afin de vendre les tresses des délicieux oignons roses qu'ils avaient longuement confectionnées.


Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler