Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.






LA  MER
EN
POEMES



















L'auteur :

Georges Tanneau

 


Voir les
autres poèmes
de Georges Tanneau












Voir
toute la liste
des poèmes










Les plus récents :

Aux Blancs Sablons

Tableau

Allez les marins

Soir d'été à Cabourg

Cavelier de la Salle

La rivière aux oiseaux

Omaha Beach






Un gars du Malick Sy .©
Une histoire vraie, mise en chanson par Georges Tanneau.


Ecoutez la bien triste histoire,
Marins de la SO.PE.SE.A,1
Ah, qu'elle est triste, ah qu'elle est noire,
Pourtant je ne l'invente pas.

Il était né en  Casamance,
Etait tout noir comme un corbeau
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.


Il arriva au mois d'octobre,
C'était au port de Concarneau,
Dans ce pays où les plus sobres
Ne boivent pas toujours de l'eau.

Il était né en  Casamance,
Noir de biture et noir de peau
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Il lui fallut bien du courage
Pour embarquer sur un rafiot
Où la moitié de l'équipage
Avait deux pieds dans un sabot.

Il était né en  Casamance,
Au pays des noix de coco
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Oui, la moitié de l'équipage
Venait tout droit des marigots
Ou de quelques lointains rivages
Tout près de la Guinée-Bissau

Il était né en Casamance,
A Ziguinchor ou Niokolo,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.


Le "Malick Sy" à Concarneau

Le "Malick Sy" à Concarneau




Le bateau avait l'apparence
D'un chalutier de Saint-Malo,
Mais transformé, en l'occurrence,
Pour naviguer comme cargo.

Il était né en Casamance,
Dans un pays où il fait chaud,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

L'armateur baignait dans la pègre;
Je crois qu'il s'appelait Diallo.
Un peu truand, un peu roi nègre,
Et quelquefois marchand d'oiseaux.

Il était né en Casamance,
Dans une case au bord de l'eau,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Comme il était moins con que d'autres,
Parfois roublard, mais pas fayot,
Le capitaine, en bon apôtre,
L'aurait choisi comme bosco.

Il était né en Casamance,
Malin, malin, sous son chapeau,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Oui mais, voilà, c'est pas de chance,
Oui mais, voilà, c'est pas de pot,
Pour fêter sa première avance,
Il picola comme un poivrot.

Il était né en Casamance,
Le vin de palme y coule à flot,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Il but, il but, c'est pas croyable
Au bruit que faisait son goulot,
On aurait dit un trou de nable2
Qui remplissait un vieux canot.

Il était né en Casamance,
La pirogue fut son berceau,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

La pirogue fut son berceau
"Le Sénégal aujourd'hui" par Mylène Rémy. Ed.du Jaguar.

Il but, il but, il but sans bornes,
Il but, il but comme un tacaud,
Et du "Passage" à "La Bigorne",
Il visita tous les bistrots.

Il était né en Casamance,
La saison sèche y dure trop,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Mais voilà qu'une vieille pute,
Voulant se payer un négro
L'aida à faire la culbute
Dans les bassins de Concarneau.

Il était né en Casamance,
Dessous le signe du verseau,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Sur le rapport du capitaine,
Il y avait ces quelques mots :
"Avons trouvé Mendy Eugène,
Le corps flottant près du bateau ..."

Il était né en Casamance,
Au son des koras des griots3,
Et malgré tout ce qu'on en pense,
C'était un sacré matelot.

Griot s'accompagnant sur une kora
"Le Sénégal aujourd'hui" par Mylène Rémy. Ed.du Jaguar.


Il était né en Casamance,
Mais il mourut loin du pays
Pour avoir par inadvertance
Bu beaucoup d'eau après minuit.

Il était né en Casamance,
Il était né bien loin d'ici.
Et si j'ai bonne souvenance,
C'était un gars du "Malick Sy" !

                           Georges TANNEAU, 1981.

1- Société des Pêches Sénégalaises de l'Atlantique
2- Trou de nable: trou de vidange d'une embarcation.
3- Kora: sorte de harpe-luth africaine.
   Griot:
ménestrel, poète musicien qui se déplace de village en village en Afrique noire.


Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler