Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.


LA  MER
EN
POEMES



Les mailles du souvenir

La cité perdue

Vieux compagnon

Saint-Guénolé

Les malamoks

Le menhir
des "Droits de l'Homme"


Sur la peau du diable

Au temps de la rogue

Iroise

Sans amarres

Le Conquet ( Konk Leon )

Le bois de Cosquer

Loch-Mazhe-Traoun

Le port de Ouistreham

On dit quelquefois

Pour seul pays, la mer

Vois petit

La mer

Magie océane

Le Pescadou

Un gars du Malick Sy

Ainsi est le poète


Marin mon frère


Molène

L'Île de Sein

Ports...

D'un équinoxe à l'autre

Marquises

Toutes les mers

Tatihou

En arrimage

La mer à boire

La rue de Calix

Sur le rivage

Amour de marin

Libre et poète

Voies parallèles

Entrelacs

Collioure

Lumières marines

L'aile du vent

Voyage dans le vent

Manarola

Honfleur

Sortilèges

La Roche Brune

Calanche di Piana

A marée basse

La marée

Evocation

Rêve corse

Larguer les amarres

Dumont d'Urville

Sable mouillé

La déferlante

La vague

Sur la Côte de Nacre

Les vieux marins

L'appel de la mer

Un bon café

A Notre-Dame des brumes

Mon pays, c'est la mer

Fichu métier

Jones Bank

A l'Ancre de marine

Lettre à Tit-gars

Les morses

Médecine à Bord

Le Swiss Racing Sailors

Lancastria

Le peintre de Honfleur

Pointe Saint-Mathieu

Les Johnnies


Les plus récents :

Aux Blancs Sablons

Tableau

Allez les marins

Soir d'été à Cabourg

Cavelier de la Salle

La rivière aux oiseaux

Omaha Beach







"En définitive, ce n'est pas la poésie qui doit être libre, c'est le poète."  Robert Desnos.






     Marin, mon frère.
©
       Un poème de Gérard Trougnou.



        La voix du coquillage
                        

Entendez-vous l’écho du flux des errements
De la mer en ce coquillage esseulé ?
Ecoutez, les vastes pleurs de l’océan,
Où se berce un chant, cruellement pleurer !


Monument "Aux Marins"
Monument "Aux marins" à la pointe St-Mathieu

Marins ensevelis, que de larmes versées
Qui enfantent le cri des demains ténébreux
Où les pêcheurs ont donné leurs âmes à Dieu !
Recommandez pour sereine éternité !


Deuils aux yeux embués et pourpres accueillies
Aux crachats de haine sans cesse ravalée
Pour leurs mers déchaînées, sans pitié à noyer !



Scintille un cierge à jamais dans la nuit
Huile sur toile de Salvador Dali


Fils enfant de la côte, pour toujours prier !
De l’espoir volé en la vague emporté
Scintille un cierge à jamais dans la nuit.


Gérard Trougnou
 " La Cave à poèmes". Paris.
                                                                                                       En savoir plus sur "La Cave à poèmes"






Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler