Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.


LA  MER
EN
POEMES


















L'auteur :

Georges Tanneau

Georges Tanneau
 


Voir les
autres poèmes
de Georges Tanneau












Voir
toute la liste
des poèmes






Les plus récents :

Aux Blancs Sablons

Tableau

Allez les marins

Soir d'été à Cabourg

Cavelier de la Salle

La rivière aux oiseaux




 Mon pays, c'est la mer ©

Un poème de Georges Tanneau


Mon pays c'est la mer


Mon pays, c'est la mer,
C'est la plaine mouvante,
Eternelle et géante,
Où le regard se perd.

Tout en moi n'est que mer,
Une masse vivante
Fougueuse et indolente
Forme mon univers.

Tout est ainsi écrit,
Voilà ma raison d'être,
Sur les flots j'ai dû naître,
Par eux je m'accomplis !

Et je rêve de mer,
Alchimie de l'étrange,
Où la vague mélange
Et le bleu et le vert.

Mon esprit, c'est la mer,
Cette plaine mouvante
Eternelle et géante,
Où mon regard se perd.

Elle est ma tendre amie.
Sa complainte me hante.
Si parfois je la chante,
C'est de mélancolie.

Amoureuse, elle fait
D'écumes frémissantes,
A la marée montante,
Une écharpe aux galets.

Mais parmi les brisants,
Toutes les déferlantes,
Aux roches ruisselantes,
Murmurent un même chant.

Ce chant monte, dit-on,
Des profondeurs marines;
Ses voix se font câlines
Ou cris d'exaltation !

La mer est poésie.
Sa complainte me hante.
Ce que parfois je chante,
C'est un peu de ma vie.

Car je n'ai qu'un bateau
Pour unique demeure,
Et si demain je meurs,
Ce sera mon tombeau.

Mon pays c'est la mer

La mer fut mon berceau,
En son sein je demeure,
Et si demain je meurs,
Ce sera dans les flots !

Georges TANNEAU
Septembre 1993



Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler