Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.

PANORAMA
des auteurs et des livres maritimes
présentés à nos salons.
2e partie: L à Z


***

Certains auteurs n'ont pas pu être photographiés; nous les prions de bien vouloir nous en excuser.
Accès à la 1ère partie : A à K
Accès aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Pierre Labat-Ségalen
Pierre LABAT-SEGALEN


Panorama des auteurs et des livres : Jean-Paul Cornec
Jean-Paul CORNEC

Pierre LABAT-SEGALEN et Jean-Paul CORNEC:

"Cadrans solaires de Bretagne". Ed. Skol Vreizh.

Quand deux amateurs passionnés de gnomonique (l'art des cadrans solaires) se mettent en tête de réaliser le recensement de tous les cadrans solaires des cinq départements bretons, leur pari semble irréalisable. Et pourtant ils l'ont fait ! Ils ont parcouru des milliers de kilomètres, visité châteaux, manoirs, propriétés et photographié des centaines de réalisations qui sont autant d'œuvres d'art méconnues dont ils nous livrent l'inventaire dans ce superbe ouvrage. Classés par départements et par communes, anciens ou récents, les cadrans solaires bretons sortent désormais de l'oubli.
Les auteurs ne se bornent pas à un simple catalogue. Des explications scientifiques détaillées vulgarisent leur passion. On apprend ainsi que les cadrans solaires n'ont pas seulement servi à indiquer l'heure. Ils ont ponctué dans nos campagnes les offices religieux. La Marine les a scientifiquement utilisés pour calculer les longitudes et même pour prévoir les marées !
Un très beau livre qui fait l'objet d'un coup de cœur plus détaillé sur ce site.

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Jean-François Laguionie

Jean-François LAGUIONIE

"L'île de Black Mor".  Ed. Milan Jeunesse.

A la fois auteur, dessinateur et réalisateur spécialisé dans les films d'animation, notamment pendant dix années au studio de Paul Grimault, Jean-François Laguionie a participé à une filmographie importante récompensée par des prix internationaux. "La demoiselle et le violoncelliste" ( Grand Prix à Annecy ), "Le masque du Diable" ( 1er Prix à Avoriaz ), "La traversée de l'Atlantique à la rame" ( Palme d'Or à Cannes et Grand Prix à Ottawa ). Il a fondé ses propres studios dans le Gard et a reçu pour "Le château des singes" le prix "Découverte" à Hollywood en 2000. A partir de son roman pour la jeunesse "L'île de Black Mor", publié en 2004 chez Albin Michel il a récemment réalisé un grand film d'animation et est l'auteur d'un splendide album pour enfants, sous le même titre, illustré des images du film.
Retour aux répertoires

Alain LAMOUR  et Céline LAMOUR-CROCHET :
"Catastrophes, accidents et faits-divers en Bretagne ( 1880 à 1950 )".

 
Ed. Coop Breizh.

  Quand deux cartophiles, le père et la fille, spécialisés dans la thématique des catastrophes maritimes poussent leurs recherches au-delà de la simple collection de cartes postales, ils deviensent vite des fouineurs d'archives. Tout y passe : archives de la Marine, qu'elle soit nationale ou marchande, mais aussi archives des journaux et revues d'époque, brocantes, foires, échanges entre collectionneurs, chaque accident maritime découvert sur une nouvelle carte postale devenant d'emblée un objet de recherches privilégié.
   Et après ? Comment pourrait-on garder pour soi toute cette accumulation d'images et de documents ? Il faut, bien sûr, en faire un livre afin de décider le public à partager toutes ces connaissances et lui transmettre sa passion !
  L'ouvrage présente une quantité de naufrages, incendies, explosions qui se sont produits en Bretagne à bord de navires à voile ou à vapeur, en l'espace de 70 ans. L'iconographie est superbe : aux cartes postales déjà difficiles à trouver sont ajoutées des images très suggestives, en couleurs, qui ont eu leur heure de gloire à la une du "Petit Journal", du "Petit Parisien illustré" ou du "Pèlerin". Des textes clairs expliquent les circonstances de ces catastrophes. Le livre s'achève sur quelques actions spectaculaires de sauveteurs bretons, parmi lesquelles il faut citer le célèbre sauvetage des 14 marins anglais du Vesper par Rose Héré qui, malgré la tempête, ramassait des coquillages à Ouessant un jour de 1903.

Retour aux répertoires
Céline LAMOUR-CROCHET et Olivier DAUMAS : "Que font les pirates quand ils ne pillent pas les trésors ?". Ed. Bilboquet

"Que font les pirates quand ils ne pillent pas les trésors ?" est un livre qui s'inscrit dans une série destinée aux enfants de 8 à 11 ans. Céline Lamour a déjà publié plusieurs ouvrages dans cette collection : sur les loups, le Père Noël, les princesses ... L'originalité de cette série consiste à aborder des thèmes qui passionnent éternellement les enfants, mais sur un mode à la fois humoristique et intructif. Le livre sur les pirates, qui embarque le jeune lecteur sur toutes les mers du monde, est un séduisant cours d'histoire-géo qu'enchantent les superbes illustrations d'Olivier Daumas.

Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Albert Laot







Albert LAOT

" Contrebande et surveillance des côtes bretonnes ". Ed. Coop Breizh.
"Saint-Mathieu de Fine-Terre, hommage aux marins disparus"
. Ed. Association Aux marins.
"La bataille de Kerguidu".
Ed. Skol Vreizh.

En sa qualité d'ancien responsable du Service des Douanes, le Conquétois Albert Laot s'est trouvé maintes fois aux prises avec les problèmes récurrents qu'engendrent les trafics de toutes sortes. La contrebande maritime en Bretagne, et la surveillance côtière qu'elle implique, n'ont paradoxalement jamais fait l'objet d'une véritable étude historique, contrairement à la contrebande du sel, aux marches de la province. Pourtant les 1300 km de côtes dont elle dispose, où se déploient les activités humaines les plus diverses, y compris les plus illicites, méritaient bien cette recherche. Dans cet ouvrage, Albert Laot en retrace les manifestations aux différentes époques de notre histoire, y compris la plus contemporaine. En effet, cette période moderne, après la contrebande des cigarettes, sur une large échelle, a vu se développer le transit de la drogue (cannabis et cocaïne) en quantités impressionnantes. Dans le même temps, les autorités ont dû faire face à la mise en œuvre de nombreuses réglementations pour ce qui concerne les activités en mer. L'une des plus spectaculaires impliquant la lutte contre la pollution par hydrocarbures, dont notre littoral connaît, d'une manière répétitive, le triste privilège.
Lire l'introduction dans notre rubrique "coups de cœur"
Administrateur de l'association "Aux marins", il évoque dans son second ouvrage la génèse d'un monument pas comme les autres qui se dresse face aux tempêtes à l'extrémité de la pointe St-Mathieu, flanqué d'un moderne et original cénotaphe. L'auteur, ancien vice-président de "La mer en livres", se fait en outre historien des plus importants drames de notre Marine ainsi que des naufrages qui ont endeuillé nos côtes.
Son troisième ouvrage, "La bataille de Kerguidu" retrace un événement de la Révolution, en mars 1793. Depuis l'exécution de Louis XVI en janvier, la France faisait face à une puissante coalition des monarchies européennes et la Convention avait décrété la levée en masse ( mobilisation de 300000 hommes ) afin de défendre les frontières. Cette décision, après l'abolition des ordres monastiques et l'opposition grandissante du clergé était très impopulaire dans l'ouest. Elle allait d'ailleurs le même mois provoquer l'insurrection vendéenne. Dans la région de Ploudalmézeau, Lannilis, Gouesnou, Plabennec et St-Pol de Léon, la révolte éclata. La bataille de Kerguidu, sur les rives du Guillec, constitue l'épisode tragique de cette unique rebellion du Bas-Léon, vite réprimée par les troupes républicaines du général Canclaux. On parle de 400 morts, ce qui a laissé des traces dans les mémoires et donné naissance à un véritable mythe. Albert Laot nous le raconte dans le détail. Il est aussi l'auteur sur notre site d'un récit décrivant "Le naufrage de la Sémillante au large de la Corse, en 1855.



Retour aux répertoires






Panorama des auteurs et des livres : Fernand Leborgne

Fernand LEBORGNE

" Priez pour ceux qui restent à terre ". Ed. des Equateurs.

Ce livre constitue une autobiographie. L'auteur y raconte son histoire, celle d'un mousse embarqué pour la Grande Pêche morutière à Fécamp, en 1945. Gravissant tous les échelons, devenu matelot, second, puis capitaine et enfin armateur, il a vu peu à peu péricliter son activité et en analyse les raisons. On trouvera dans la rubrique "Coups de cœur" de notre site davantage de détails sur cet ouvrage magnifique qui constitue un complément indispensable à "Pêcheurs à Islande" de Christian Quérré et Philippe Leribaux, décrit plus loin.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Guillaume Lecuillier Guillaume LECUILLIER et collectif d'auteurs:
"Les fortifications de la rade de Brest, défense d'une ville arsenal".
Ed. Presses Universitaires de Rennes.

  Chargé d'études d'Inventaire au sein du Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel de la Région Bretagne, Guillaume Lécuillier nous fournit avec ce grand livre de 400 pages un panorama complet des défenses érigées autour de la rade de Brest. Depuis les fortifications de Vauban jusqu'aux blockhaus du Mur de l'Atlantique, toutes les constructions de défense maritime sont passées en revue et étudiées dans leur contexte historique, des côtes de Cornouaille jusqu'aux abers léonards.
  L'ouvrage, illustré de nombreuses photos et de documents d'archives, permet au lecteur d'approcher ainsi des fortifications rarement accessibles et d'en saisir l'intérêt qui fut stratégique et qui devient aujourd'hui patrimonial.
Panorama des auteurs et des livres : Bruno Le Floch

Bruno LE FLOCH

" Trois éclats blancs ". Ed. Delcourt.

Cet auteur bigouden de bandes dessinées qui a collaboré aux films d'animation de Jean-François Laguionie (voir ci-dessus) a publié "La Bretagne des années 1910-1914" , "Une après-midi d'été" et "Paysage au chien rouge" avant ce nouvel album "Trois éclats blancs" qui raconte l'histoire d'un jeune ingénieur des Ponts et Chaussées envoyé construire un phare dans des conditions effarantes en Bretagne: le rocher sur lequel il doit être construit n'est découvert qu'un mois par an, la mer est dangereuse et les relations humaines sont difficiles. L'auteur a reçu le prix Goscinny pour cet ouvrage. Il nous a quittés en octobre 2012.
Retour aux répertoires
Trois éclats blancs
Panorama des auteurs et des livres : Jean-Paul Léger

Jean-Paul LEGER:

"Au gré des ondes par-delà les océans". Ed. La Découvrance.


Nous avons choisi cet ouvrage en grande partie en hommage au passé inoubliable de "Conquet-Radio". L'auteur, officier de la Marine marchande puis des Affaires maritimes, a en effet été radio sur toutes les mers du globe et en permanence en contact avec les installations de la pointe des Renards, au Conquet.
Alors que les communications maritimes s'effectuent aujourd'hui par satellite, son ouvrage témoigne de l'époque où le morse régnait encore sur les ondes, dans les années 1960-1970. Le radio raconte des anecdotes que lui ont inspirées ses voyages aussi bien en mer du Nord qu'aux confins de l'Antarctique,  au cœur des quarantièmes rugissants comme lors d'escales paradisiaques dans les îles du Pacifique.
Un ouvrage de mémoire qui fait revivre toute une époque.

Jean-Paul Léger est aussi l'auteur, sur ce site, du récit de mer "Un gabier de La Saône".

Retour aux répertoires

Gérard LE GOUIC :
"La belle lumière"
, Ed. Telen Arvor.
"Une heure chaque jour" Ed. Ecrits des Forges.
"Célébration des larmes", Ed. Telen Arvor.




" Qu'en advientra-t-il demain
si nous n'alimentons plus nos rêves,
si nous n'habitons plus la poésie ? "

Gérard Le Gouic est un Breton pur souche. Après avoir vécu à Paris puis bourlingué en Afrique, il est revenu à Quimper où il a fondé sa propre maison d'édition, "Telen Arvor" ( La Harpe d'Armorique ).
Depuis 1958, il écrit beaucoup : des nouvelles, des romans et même une pièce de théâtre "Je ne suis pas un monstre".
Mais il a surtout produit une trentaine de recueils poétiques et c'est pour sa poésie qu'il est avant tout connu internationalement. Une poésie, faite de strophes courtes, au vocabulaire finement ciselé, qui surprend tant par sa sobriété que son étonnante justesse. Elle a été maintes fois récompensée : le prix Bretagne, le prix de la Société des Gens de Lettres, le Grand prix international du Mont-Saint-Michel, le prix Antonin Artaud lui ont été, entre autres, décernés.
On a donc là affaire à un maître. Un de ces auteurs qui savent choisir les mots pour toucher au cœur le lecteur en quelques phrases et transmettre des émotions.

Les enfants :
" Ils assisteront à la levée
des hommes du siècle suivant
qui piétinent dans notre chair
comme dans les salles décolorées
d'un musée de l'éphémère".

A cause de son nom ( "gouic" est aussi une onomatopée pour désigner un oiseau ) Gérard Le Gouic a préfacé l'ouvrage de son ami Serge Kergoat " Drôles de Gouics" ( Voir ci-dessus Serge Kergoat ).

Retour aux répertoires




Panorama des auteurs et des livres : Françoise Le Mer Françoise LE MER: "Maître chanteur à Landévennec". Ed. Alain Bargain.

  Quand un célèbre chanteur de charme décide de venir passer quinze jours de vacances à Landévennec, c'est une explosion de joie pour Myriam, l'une de ses plus ardentes fans. Elle va si bien manœuvrer qu'elle parviendra à ses fins, servir son idole et ses hôtes pendant leur séjour. Mais le drame frappe là où on ne l'attendait pas. Appelés sur les lieux, le commissaire Le Gwen et le lieutenent Le Fur, quant à eux, ne sont pas des marchands de rêves...
  Françoise Le Mer, professeur de français du pays bigouden, a déjà publié, avec les mêmes enquêteurs, une douzaine de romans policiers chez Bargain. Des romans pour tout public dont l'ambition  première est de tenir le lecteur en haleine jusqu'à un dénouement inattendu.


Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Guy Le Moing Guy LE MOING:
"Les Blancs Sablons, Le Conquet, 25 avril 1513". Ed. Historic'one.
"Petite histoire du mal de mer et de ses traitements". Marines Editions .
"Et l'océan fut leur tombe, naufrages et catastrophes maritimes".
Marines Editions


 "Les Blancs Sablons, Le Conquet" est un petit ouvrage de 70 pages, abondamment illustré, qui fait le point sur un fait oublié de l'histoire navale bretonne. Huit mois seulement après la disparition de La Cordelière et de son capitaine Hervé de Portzmoguer, l'amiral anglais Edward Howard revenait en mer d'Iroise afin de bloquer le port de Brest où était enfermée la flotte de l'amiral du Chillou. Pendant ce temps, une flottille de galères françaises, commandée par Prégent de Bidoux, ne pouvant entrer dans Brest, venait se poster dans l'anse des Blancs Sablons, près du Conquet. Attaqués par Howard, les Français se défendirent vaillamment et l'amiral anglais fut tué, ce qui décida l'ennemi à lever son blocus et à rentrer en Angleterre.
 
 L'auteur, Nantais d'origine, fut successivement marin dans la "Marchande" et dans la "Royale", puis ingénieur. Il a écrit de nombreux ouvrages d'histoire maritime dont "Les 600 plus grandes batailles navales de l'histoire" et "La guerre franco-anglaise de 1512-1514".

   "Petite histoire du mal de mer et de ses traitements" comble une lacune dans la littérature maritime. Alors que, de tous temps, cette affection a lourdement handicapé marins novices ou même endurcis - tels Nelson ou Duguay-Trouin - , prêtant toujours à rire, il était nécessaire d'aborder le sujet sérieusement, avec un œil neuf et armé des connaissances médicales actuelles. C'est à quoi s'est employé l'auteur, pour le plus grand bénéfice de ceux qui souffrent de ce handicap.

     "Et l'océan fut leur tombe, naufrages et catastrophes maritimes"  répertorie les plus grands naufrages de l'histoire récente. Si celui du Titanic en 1912 marque encore les esprits, d'autres, bien plus importants par le nombre de victimes, ont eu lieu depuis. Au point que l'auteur en compte environ deux par semaine dans le monde. On pourrait penser que les progrès techniques ont permis de faire diminuer cette moyenne. Mais le nombre de victimes peut, du jour au lendemain, devenir ahurissant : pour des raisons de rentabilité, les paquebots, les bacs, les ferries, les esquifs clandestins des migrants transportent de plus en plus de passagers. Et les guerres modernes, avec l'incroyable précision de leurs tirs, n'arrangent pas les choses...

Retour aux répertoires




Panorama des auteurs et des livres : Bernard Le Nail

Bernard LE NAIL

" Mémoires secrets d'un Breton à la cour de Russie sous Pierre-le-Grand". Ed. Les Portes du Large.

Bernard Le Nail, ancien élève d' H.E.C., fut pendant 5 ans Secrétaire Général du Comité de Liaison et d'Etudes des Intérêts Bretons, puis pendant 17 ans Directeur de l'Institut Culturel de Bretagne. Il se passionna toujours pour les aventures et les exploits des Bretons à travers le monde et fut l'auteur de centaines d'articles ainsi que d'une dizaine de livres dont "Bretagne, pays de mer","L'Almanach de la Bretagne", "Noms de lieux bretons à travers le monde","Explorateurs et grands voyageurs bretons". Il a récemment retrouvé et fait rééditer le manuscrit oublié d'un marin guérandais devenu vice-amiral de Pierre-le-Grand, tsar de toutes les Russies, à propos duquel il a fait une conférence lors de notre Salon 2007. Bernard Le Nail est décédé en janvier 2010.
Retour aux répertoires
Mémoires secrets d'un Breton à la cour de Russie sous Pierre-le-Grand




Jean-René Le Quéau
Jean-René LE QUÉAU, Jean-Jacques MONNIER, Jean-Christophe CASSARD et collectif d'historiens :
"Toute l'histoire de Bretagne".
Ed. Skol Vreizh.

   Ce remarquable ouvrage historique est l'aboutissement d'un laborieux travail collectif débuté en 1970 sous la houlette du professeur Per Honoré, de Morlaix. A cette époque, un premier tome était paru sous le titre "Histoire de Bretagne et des pays celtiques des origines à 1341". Quatre autres tomes ont suivi jusqu'à la fin du XXe siècle.
  En 1996, un fort volume, ancêtre de celui-ci, faisait la synthèse des publications précédentes sous le titre "Toute l'histoire de la Bretagne". Un bel ouvrage qui fut réédité à trois reprises.
  Cette quatrième édition bénéficie de nombreuses améliorations : outre l'impression en quadrichromie, les illustrations sont plus nombreuses, notamment avec de nouvelles cartes et une actualisation minutieuse des connaissances a été effectuée. L'ouvrage débute par la préhistoire, avec la découverte de choppers datant de 700 000 ans. Il brosse ensuite un panorama détaillé de toutes les périodes historiques en cinq parties bien repérables par des onglets de couleur et s'étend jusqu'à nos jours pour évoquer, entre autres, les récentes  difficultés économiques du groupe Doux et les succès de la chanteuse Norwenn Leroy ainsi que de l'auteur des "Bretonnismes" Hervé Lossec.
  Le collectif de 24 historiens à l'origine de cette nouvelle publication regroupe notamment des professeurs des universités de Bretagne Occidentale, de Bretagne Sud, de Nantes et de Rennes. Jean-René Le Quéau, enseignant d'histoire, directeur de la revue et des éditions Skol Vreizh, en fait partie. Il a déjà co-dirigé l' "Atlas d'Histoire de Bretagne" en 2002, "Toutes les cultures de Bretagne" en 2004 ainsi que le "Dictionnaire d'Histoire de Bretagne" en 2008. Tous les auteurs de l'ouvrage ont eu pour but de populariser une histoire de la Bretagne encore trop réservée à un petit nombre de connaisseurs.
  Chacun sait bien qu'on ne bâtit jamais l'avenir sur du vide. Celui de la Bretagne ne se construira qu'à partir d'une solide connaissance du passé. Ce beau livre concourt ainsi pleinement à la réussite des activités bretonnes.

Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Yvonne et René Le Ru Yvonne et René LE RU:

"Un tour du monde à la voile comme on en rêve avec Amzer Zo". Ed. La Découvrance.

A soixante ans, après une vie professionnelle bien remplie, un couple de retraités brestois décide de faire un tour du monde à la voile. Ces simples plaisanciers mettent tout en œuvre afin de réaliser leur rêve. Depuis la construction d'Amzer Zo, un voilier de quinze mètres, jusqu'à leur retour, les auteurs décrivent une longue croisière par étapes qui les a conduits via Madère, les Canaries et les îles du Cap Vert à la traversée de l'Atlantique. Ils visitèrent ensuite les Caraïbes et le Venezuela jusqu'au canal de Panama et découvrirent les archipels du Pacifique :  les Galapagos, les Marquises, la Polynésie, Tonga, les îles Fidji et la Nouvelle Calédonie. L'Australie les attendait. Ils l'ont quittée en serpentant entre les îles indonésiennes jusqu'à Singapour. Puis, traversant l'océan Indien, ce furent Ceylan, les Maldives et Djibouti. Naviguant avec prudence dans cette zone dangereuse, ils sont passés en Méditerranée par le canal de Suez et sont revenus en France après un détour par Chypre, la Turquie, la Grèce et Malte. Si René décrit avec brio les tempêtes et les aléas d'une navigation souvent difficile, Yvonne s'attarde davantage sur la description des escales, des habitants, des usages, des fêtes et des liens qui se nouent. Amateurs de plongée, tous deux racontent leur découverte d'une faune et d'une flore marines qui les enthousiasment. Un ouvrage d'évasion qui mérite bien son titre.
Pour en savoir plus, lisez notre coup de cœur.
Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Gilles Letournel

Gilles LETOURNEL:

 
"A la recherche du vrai père, un regard celte". Ed. Humußaire.

L'auteur n'est pas un inconnu des habitués de notre site. Il a écrit la notice sur Charcot dans notre rubrique "Grands marins du monde" ainsi qu'une terrifiante nouvelle, "La Pierre aux Femmes" dans nos histoires de mer. Il a déjà publié "Un ermite aux Ecrehou", "Le retour de Guillaume le Conquérant en 1067" ( Prix André Maurois 2005, prix Fulbert de Chartres 2006) et "La Boissière".

Son quatrième ouvrage est un petit roman qui raconte la difficile enquête d'une chanteuse franco-irlandaise d'un groupe de musique celtique, qui croit reconnaître dans le public le père musicien qu'elle n'a plus revu depuis sa tendre enfance et qu'elle a toujours détesté. Avec son ami Manuel, ses recherches la mènent de surprise en surprise et lui font parcourir non seulement les monts d'Arrée, mais aussi l'Irlande, du Connemara jusqu'aux îles d'Aran. Sera-t-elle assez forte pour supporter les incroyables révélations qui lui sont faites ?

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Pierre Livory

Pierre LIVORY

" Déferlantes -  histoires maritimes ". Liv'Editions.

Pierre Livory, ancien architecte et constructeur naval, habite à Saint-Pierre-Quiberon. Aujourd’hui à la retraite, il peut se consacrer pleinement à l’écriture tout en continuant à naviguer le long des côtes bretonnes.
Avec "Déferlantes", les amoureux de la mer vont être comblés, puisque toutes ces nouvelles parlent d’océan, de Lorient à Saint-Gildas-de-Rhuys. Le lecteur se régalera d’une suite de récits aux personnages prenants, aux ambiances variées, mais tous gouvernés par l’amitié, l’amour, la tendresse et un humanisme omniprésent. Ce sont des histoires poignantes, où l’humour côtoie souvent le drame; s’il ne l’évite pas, il aide au moins à le supporter.

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Chantal Loiselet Chantal LOISELET et Patrick DESCHAMPS:
"Démerdez-vous pour être heureux".
Ed. Glénat.


  Chantal Loiselet traverse l'Atlantique en 1978 à bord du "Bel Espoir" et depuis retrouve chaque été l'ambiance des "Amis du Jeudi Dimanche" et le père Jaouen dont elle est la nièce. Patrick Deschamps a connu la galère et s'est réfugié à bord de Rara Avis. Après une escale en Guyane, il s'installe à Grenoble où, intermittent du spectacle, il anime les visites historiques et théâtrales tous les étés au fort Barraux. Les deux auteurs nous font découvrir de l'intérieur la démarche du père Jaouen qui, à travers le chantier naval de l'Enfer, les "Amis du Jeudi Dimanche" et ses deux voiliers Le Bel Espoir et Rara Avis accueille les fracassés de la vie et parvient par l'isolement sur la grande bleue à les remettre sur pied et à leur redonner le goût de la vie en commun au sein d'un équipage. "Aimez-vous les uns les autres et avec çà, vous ferez le tour du monde".
  A lire absolument les jours de morosité ou pour oublier nos petits tracas quotidiens.
Panorama des auteurs et des livres : Alain Lozac'h

Alain LOZAC'H

" Ports de Bretagne Nord, de Cancale au Conquet". Ed. Coop Breizh.
" Jim Hawkins, gentleman corsaire". Ed. de la Découvrance.

Chef de projets "Côtes d'Armor Numériques" au Conseil Général des Côtes d'Armor, ce chercheur historien, spécialiste des travaux publics, a publié un "Petit lexique de la Deuxième Guerre Mondiale en Bretagne" ( Ed. Keltia Graphic ) et un roman, "Port Coton" ( Ed. Siloë), qui entraîne le lecteur dans une enquête concernant des œuvres d'art. Son dernier ouvrage, "Ports de Bretagne Nord, histoire d'un patrimoine maritime de Cancale au Conquet" est un album très complet à propos duquel l'académicien Erik Orsenna  a écrit:
" Rien ne vaut le formidable ouvrage d'Alain Lozac'h ... Ce livre-ci est un coup de maître. Méticuleusement tout autant que passionnément, de Cancale au Conquet, il raconte chacun des abris innombrables creusés dans la plus belle côte du monde, celle de notre nord Bretagne." (Armor Magazine Janvier 2007).
Retour aux répertoires
Ports de Bretagne Nord de Cancale au Conquet.
Panorama des auteurs et des livres : François Malgorn

François MALGORN

" Carnets d'un marin". Ed. L'Ecir.

Ce Ouessantin passionné par la mer a navigué pendant 21 ans dans la marine marchande. C'est son aventure maritime qu'il a voulu nous faire partager avec " Carnet d'un marin", un livre qui ne se contente pas de détailler des itinéraires autour du monde, mais nous fait vivre avec passion et émotion le quotidien de la vie d'un marin de commerce.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Jean-Louis Maurette

Jean-Louis MAURETTE

" Les gardiens du silence". Ed. Keltia Graphic.

Ce plongeur-photographe nous fait partager avec "Les gardiens du silence" sa passion des épaves de sous-marins qui sommeillent non seulement au large des côtes françaises, mais aussi un peu partout dans le monde. Ces restes de redoutables tigres des mers endormis pour l'éternité avec tout leur équipage sont porteurs d'une immense charge émotionnelle que l'auteur réussit à traduire autant par le texte que par l'image. Le livre de 160 pages contient plus de 200 illustrations.
Retour aux répertoires
Les gardiens du silence
Panorama des auteurs et des livres : Laurent Mérer

Amiral Laurent MERER

"Alindien". Ed. Le Télégramme.
"Préfet de la mer". Ed. des Equateurs. 
Prix des Administrateurs des Affaires Maritimes - Concarneau 2008.
"Moi, Osmane, pirate somalien". Ed.Koutoubia "
"Le roman des marins". Ed. du Rocher.
"A l'assaut des pirates du Ponant". Ed. du Rocher.

L'amiral Mérer est un habitué du salon du Conquet où, en 2006, il avait présenté son premier ouvrage "Alindien", qui connut un grand succès et qui obtint de nombreux prix: "Académie Française 2006", "Encre de Marine 2006", "Eric Tabarly 2006". Alors en poste à Brest, il était Préfet maritime de Atlantique. Il est revenu au Conquet en 2008 pour présenter son second livre "Préfet de la mer" ( Prix des Affaires maritimes 2008), puis en 2011 avec "Le Roman des Marins"
Né en 1948 d'un père brestois et d'une mère originaire du Nord, n'étant plus en service actif, il a posé son sac sur le littoral de cette mer d'Iroise qu'il ne veut plus quitter et où il se consacre désormais à l'écriture.
Du Grand Nord jusqu’à l’Atlantique-Sud, Laurent Mérer a été en charge de la sécurité maritime, de la protection de l’environnement, de la lutte contre tous les trafics et, plus près de chez nous, de la défense des côtes. Dans le même temps, il a été le responsable des opérations navales françaises sur tout l’océan. Confronté à des affaires médiatiques : naufrages du chimiquier Iévoli-Sun, du chalutier Bugaled-Breizh, disparition tragique d’Édouard Michelin, Laurent Mérer raconte aussi avec fougue et humour la vie quotidienne des gens de mer et les graves enjeux du littoral français : lutte contre les marées noires, guerre contre les narcotrafiquants et l’immigration clandestine, sauvetage de vies humaines.
"Le Roman des Marins", se place sur un tout autre registre. Il propose au lecteur cinq histoires, cinq fictions romanesques dans le monde d'aujourd'hui, dont des matelots, officiers mariniers ou commandants de navires de la Marine nationale sont les héros. Au travers de leurs aventures sur toutes les mers du monde, lors de leurs escales tropicales comme au cœur des tempêtes, confrontés au danger des incendies, des mines ou au terrorisme moderne, sous sa plume, ces hommes courageux sont le reflet des milliers de personnels qui font l'honneur de notre Marine.
Il a publié en 2009 "Moi, Osmane, pirate somalien", Grand Prix Océan de l'Association des Ecrivains de Langue Française 2010. Grâce à son expérience d'ancien amiral commandant les forces de l'océan Indien ( Alindien ), l'auteur brosse là le parcours romanesque d'un simple instituteur que la misère et la guerre civile ont entraîné dans la violence et la piraterie. Un pirate des mers comme il en existe beaucoup d'autres dans cette corne de l'Afrique, et dont les aventures, bien qu'imaginaires, n'en sont pas moins très proches de la dure réalité1. Son dernier ouvrage " A l'assaut des pirates du Ponant", publié en janvier 2012, est le fruit d'une préparation de deux années, au cours de laquelle il lui a fallu contacter les cabinets ministériels et les différents protagonistes de l'événement.
 L'ouvrage suit heure par heure le déroulement de l'opération militaire hors du commun qui a suivi l'arraisonnement, en avril 2008, du voilier de croisière "Le Ponant" par des pirates somaliens. Afin de libérer rapidement la trentaine d'otages, les autorités françaises ont accepté de livrer une conséquente rançon. Dans un deuxième temps, les militaires ont été chargés de la récupérer.
  Loin des comptes-rendus administratifs arides, le livre met en scène les hommes et les femmes qui se sont trouvés impliqués dans l'opération aéro-maritime. Et si le thriller se termine bien, il n'en reste pas moins captivant d'un bout à l'autre et criant de vérité.

(1)- Récemment remaniée par l'auteur, une nouvelle version de ce roman se place résolument du côté des pirates afin de mieux expliquer leurs motivations.


Retour aux répertoires

Philippe Metzger Philippe METZGER en collaboration avec Alain Zimeray, Emmanuel Desclèves et Benoît Lugan : " Sentinelle des mers "
Beau livre de 276 pages, relié et abondamment illustré en couleurs.
Marines Editions.


La sentinelle des mers, c'est bien sûr notre Marine Nationale, la "Royale" comme on aime encore souvent l'appeler.
Les auteurs, après en avoir brièvement rappelé l'histoire et abordé l'importance actuelle de la mer sous ses divers aspects ( physiques, économiques, politiques et stratégiques ), décrivent dans cet ouvrage de référence aussi bien les différentes fonctions du personnel, qu'il soit ou non navigant, que la vie à bord d'un bâtiment de guerre. Une large place est réservée à l'éventail des missions de combat, de surveillance ou d'assistance qui
sont dévolues à notre Marine. On y aborde aussi ses arsenaux, ses sous-traitants, son implantation outre-mer qui en font, avec un effectif de 45000 personnes, un volet socio-économique de première importance pour la nation à une époque où la mondialisation galopante fait de notre façade maritime la frontière naturelle avec l'énorme majorité des autres pays du monde.

Retour aux répertoires


Panorama des auteurs et des livres : Guy Michel




Guy MICHEL, Arnaud DELALANDE, Erick SURCOUF: 
BD " Surcouf". Tome 1 : "Naissance d'une légende". Ed. 12 bis.
                         Tome 2 : "Le tigre des mers". Ed. 12 bis.
Guy MICHEL, Jean-Luc ISTIN, Stéphane CRÉTY, Julien HUGONNARD-BERT, Sandrine CORDURIÉ:
BD " Le Sang du Dragon". Tome 1 : "Au-delà des brumes"
                                           Tome 2 : "La pierre de Gaëldenn"
                                           Tome 3 :  "Au nom du Père"
                                           Tome 4 :  "L'Enchanteur Iweret"
                                           Tome 5 :  "Ce bon vieux Louis ! "
                                           Tome 6 :  "Vengeance"

La série sur le corsaire Surcouf débute par deux splendides albums. Le premier tome est sorti en février 2012, le tome 2 en 2013. On les doit à l'historien Arnaud Delalande, aidé d'Erick Surcouf, descendant du célèbre corsaire et spécialiste de la recherche d'épaves. Les superbes images sont de Guy Michel à qui l'on doit aussi plusieurs autres BD dont "Les contes de Brocéliande" et "Le sang du dragon".

L'histoire de la série "Surcouf" est l'enquête d'un espion anglais, journaliste au Times, qui cherche à tout savoir du corsaire français qu'il est chargé d'éliminer. Dans le tome 1, après quelques pages sur la prise spectaculaire du Triton, l'un des fleurons de la Navy, des flash-backs permettent de décrire l'enfance et les premiers combats du héros. Dès le tome 2, l'espion va tout faire pour approcher le corsaire français et en débarrasser la couronne britannique. Ce sera l'occasion de montrer d'autres affrontements maritimes d'envergure.
Les deux albums sont conçus comme des films. Les textes ne sont pas envahissants, les dialogues réduits à l'essentiel. Place à l'image ! Chaque page, et parfois chaque double-page, est minutieusement composée de vignettes dont la taille, le cadrage et la disposition se renouvellent constamment tout en s'adaptant étonnamment bien au scénario. Les tons marron et gris-bleu dominent, les yeux des personnages, souvent en gros plan attirent l'attention du lecteur pour dramatiser les situations. On a en main de véritables chefs-d'œuvre de la bande dessinée.

Avec les six tomes de la série "Le sang du dragon", le dessinateur met son art au service d'un scénario d'un tout autre genre : Sur les mers comme à terre, le pirate Hannibal Mériadec et son équipage vivent des aventures brutales et fantastiques. Pénétrant dans des mondes cachés peuplés d'elfes, de korrigans cannibales, de fantômes féroces, de troublantes sirènes ou de dragons volants, ils tentent d'échapper au comte de Cagliostro dont l'éternelle jeunesse est obtenue en aspirant la vie des humains. On admire la précision et la beauté de certaines planches pleine page qui sont de véritables tableaux surréalistes. Cette série, qui connaît un grand succès, tant elle rappelle les mondes de Tolkien, fait véritablement exploser les talents de l'illustrateur.

Retour aux répertoires







Panorama des auteurs et des livres : Alain Miossec Alain MIOSSEC: " Les littoraux, entre nature et aménagement" Ed. SEDES, réédition chez Armand Colin.
                             "Dictionnaire de la mer et des côtes". ( ouvrage collectif )
Ed. Presses universitaires de Rennes.

   Alain Miossec est un géographe. Et plus précisément un spécialiste de la géographie du littoral. Il fut Directeur-adjoint au Ministère de la Recherche et Président du Comité National de Géographie. Il était encore en 2011 Recteur de l'académie de Rennes et a publié en 2004, chez Armand Colin "Les littoraux, entre nature et aménagement". Un ouvrage qui passe en revue l'évolution de nos côtes sous l'action de la nature mais aussi sous celle des hommes.

  Le "Dictionnaire de la mer et des côtes" dont il a dirigé la rédaction a pour but de rendre accessible à tout public le vocabulaire parfois un peu trop scientifique employé par les universitaires. Mais aussi de mettre un peu les pendules à l'heure afin que les mêmes termes soient compris partout et par tous de la même façon. Toutefois, il ne s'arrête pas à des définitions : à la manière des notices que l'on lit dans les encyclopédies, les principales entrées font l'objet de véritables articles explicatifs dans lesquels les auteurs s'engagent et suscitent la réflexion. Elles sont regroupées en quatre grands thèmes : les hommes, ceux qui vivent de la mer ou qui y circulent, les zones côtières dans toute leur diversité à travers le monde, les contacts entre la terre et la mer, c'est-à-dire les rivages, les plages, les falaises et les dunes ainsi que l'érosion, et enfin les ressources de la mer et leur gestion. 
   Ce bel ouvrage de 550 pages s'inscrit à la fois dans le besoin d'un développement durable et la réalité de la mondialisation qui caractérisent si fort notre début de siècle.

Retour aux répertoires


Panorama des auteurs et des livres : Jean-Jacques Monnier
Jean-Jacques MONNIER

Jean-Jacques MONNIER, Claude GESLIN, Patrick GOURLAY, Ronan LE COADIC et Michel DENIS:

"Histoire d'un siècle: Bretagne 1901-2000, l'émancipation d'un monde"
. Ed. Skol Vreizh.

Ce livre d'histoire du XXème siècle breton, écrit sous la direction du regretté Michel Denis, ancien président de l'université de Rennes-2 Haute Bretagne, est l'œuvre d'un collectif de spécialistes d'histoire contemporaine. Jean-Jacques Monnier a personnellement écrit quatre des sept chapitres qui le composent. Agrémenté de 250 illustrations très souvent originales, cet ouvrage de 400 pages se lit facilement grâce à ses nombreux titres et sous-titres. Il montre comment, tout au long du XXème siècle, la Bretagne a effectué une énorme mutation dans tous les domaines, tout en gardant sa personnalité. De l'image d'une province attardée, que quittait massivement, 
au début du siècle, une population miséreuse à la recherche d'un travail, elle a su après les deux guerres tirer parti de la régionalisation, faire valoir ses atouts, redresser son agriculture, doper ses entreprises agro-alimentaires, créer un secteur électronique dynamique et devenir une région attractive dont l'excellence, en particulier scolaire, est maintenant partout reconnue. Un ouvrage qui réconforte le lecteur breton dans une période terne de morosité générale et qui rend hommage à l'action de ses parents et grands-parents, non sans pointer les nouveaux défis à relever.

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : René Moniot Beaumont
René MONIOT BEAUMONT

" Histoire de la littérature maritime ". Ed. La Découvrance.

C'est une entreprise remarquable que de vouloir montrer qu'à l'image des auteurs anglo-saxons, les écrivains français ne sont pas en reste pour évoquer la mer jusqu'à en faire le personnage principal de leurs œuvres. L'auteur, qui dispose d'une impressionnante bibliothèque maritime et qui a créé la Maison des Ecrivains de la Mer de St-Gilles-Croix-de-Vie entraîne le lecteur, textes à l'appui, dans une redécouverte de notre littérature à travers les âges. Qui sait que Rabelais doit à Jacques Cartier son vocabulaire maritime? Que Châteaubriand s'est fait attacher à un mât pendant une tempête afin de mieux la décrire ? Qu'Eugène Sue était officier de marine ? Nos écrivains les plus renommés avaient la fibre maritime. Cet ouvrage le démontre magistralement. René Moniot Beaumont fut l'invité d'honneur de notre salon 2009.
Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Serge Montfort Serge MONTFORT: BD 7/11ans. Tome 1:" Toupoil, le chien-loutre " .
                                                   Tome 2: " Toupoil, le pic de l'ours ".

                                                   Tome 3: "Toupoil, mes trois lynx".
Ed. Crayon Vert.


Voilà trois albums
très originaux de bandes dessinées animalières pour jeunes enfants.

Le héros Toupoil est un chien errant. Au hasard de ses divagations, il fait des rencontres étonnantes.
Dans le tome 1, il tombe à l'eau et se trouve secouru par des loutres qui vont le nourrir ... de poissons ! Elles vont même lui apprendre à en attraper à leur manière, en chassant. Plus tard, à son tour, Toutpoil va secourir une loutre prise dans un piège tendu par les hommes.
Dans le tome 2, Toupoil fait la connaissance d'une ourse et de son petit qui s'apprêtent à hiverner. Mais une chasse au sanglier les oblige à quitter leur tanière à la recherche d'un secteur connu pour être plus tranquille, le Pic de l'Ours. En compagnie de ses nouveaux amis, le chien va connaître de nouvelles aventures.
Le tome 3 est consacré au lynx. Le chien fait la connaissance d'une mère lynx accompagnée de ses trois petits. Toupoil joue avec eux. Mais la mère est tuée par un chasseur et le chien endosse une responsabilité quasi paternelle. Il élève les jeunes lynx.

Serge Montfort est un auteur de bandes dessinées qui avait fait ses débuts dans la revue "Tintin". Il a récemment
créé
la maison d'édition Crayon Vert et entrepris de rééditer ses propres albums. Très respectueux de la nature, il fait appel à des associations de défense des animaux afin d'introduire dans ses récits une dimension à la fois scientifique et pédagogique. En fin d'album, un livret est consacré à une découverte plus poussée des animaux décrits dans l'histoire. Les jeunes lecteurs sont ainsi sensibilisés à une approche nettement engagée vers la sauvegarde d'espèces actuellement menacées.

Vous pouvez écouter une interview de l'auteur sur youtube.

Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Jean-Yves Nerzic Contre-amiral Jean-Yves NERZIC

" Marins et flibustiers du Roi-Soleil ". Ed. Pyrégraph.
"La place des armements mixtes dans la mobilisation de l'arsenal de Brest sous les deux Pontchartrain". Ed.H&d .

Ancien sous-marinier, l'amiral Nerzic est aussi un passionné d'histoire. Son livre "Marins et flibustiers du Roi-Soleil", écrit en collaboration avec Christian BUCHET, a reçu en 2002 le prix Amiral Frémy. Magnifiquement illustré, reproduisant en particulier plusieurs cartes de l'Atlas Blaeu (Amsterdam, 1645), cet ouvrage retrace l'expédition de Carthagène qui engagea contre l'Espagne et sous un même commandement vaisseaux du roi et frégates flibustières.
C'est précisément la découverte de cette alliance peu ordinaire qui l'a conduit à des recherches plus approfondies.
Le second ouvrage en est le fruit et le résultat d'une thèse de doctorat. On y découvre que sous les deux Pontchartrain, secrétaires d'Etat à la Marine entre 1688 et 1713, le roi encourageait les armateurs à s'associer dans des opération guerrières lucratives dont l'Etat tirait, bien entendu, bénéfice. C'était ce qu'on appelait des "armements mixtes" et les ports de Brest ainsi que de Lorient entretenaient ces prospères flottes mi-privées, mi-publiques.
Retour aux répertoires
Marins et flibustiers du Roi-Soleil
Panorama des auteurs et des livres : Nono NONO

" Trop forts, les Bretons ! ". Ed. Coop Breizh.
" Ils sont fous, ces Bretons !". Ed. Coop Breizh.

Illustrateur bien connu des lecteurs du Télégramme qu'il amuse quotidiennement de ses dessins satiriques, Nono est professeur de philosophie à Vannes. Il a collaboré à une quantité d'ouvrages parmi lesquels "Ils sont fous ces Bretons !", "Kit de survie dans les banlieues bretonnes" et plus récemment "Trop forts les Bretons !" connaissent un vif succès. Ce dernier titre rassemble les souvenirs d'une quantité de Bretons célèbres, de Vincent Bolloré à Alan Stivell en passant par Yves Coppens, Jean Le Cam, Patrick Poivre d'Arvor, Yann Quéffélec et bien d'autres.
Nono a illustré en 2010 le best-seller d'Hervé Lossec "Les bretonnismes".
Retour aux répertoires
Trop forts les Bretons !





Jacques NOUGIER :
"L'albatros et le Tamaris".
Airelle Editions.

  Le parcours de cet auteur est assez extraordinaire. Géologue de formation, il fut successivement professeur d'université en volcanologie puis conseiller scientifique d'ambassades et directeur administratif et financier du programme international "Human Frontier". Sa profession l'a conduit à mener de nombreuses missions géologiques dans les terres australes ainsi qu'à Mayotte ou à Saint-Pierre-et-Miquelon, publiant au passage pas moins de 70 articles scientifiques. Tirant parti de ses connaissances, de son abondante documentation et de son expérience, il s'est lancé dans l'écriture de romans historiques se déroulant dans ces territoires français oubliés qu'il connait bien.
 Ce furent successivement "Trois naufrages pour trois îles" en 1998, "Les corsaires des Terres australes" en 1999, "Les bootleggers de Saint-Pierre" en 2002, "Pirates de légines" en 2003, "Carnet d'Afrique" en 2006 et "L'albatros et le Tamaris" en 2013.
  Comme tous les romans historiques, ce dernier ouvrage est une fiction s'appuyant sur des événements bien réels. En 1887, naviguant vers Nouméa, le "Tamaris", premier trois-mâts barque français à coque métallique, s'embroche sur un récif des îles Crozet. Les 13 marins qui sont à son bord abandonnent l'épave et vont vivre une longue attente sur une terre désolée des quarantièmes rugissants, avec pour seuls voisins des manchots royaux ainsi que des albatros. Ils ont alors l'idée désespérée d'utiliser ces derniers comme pigeons voyageurs dans l'espoir fou d'alerter les secours.Y parviendront-ils ?
  L'auteur nous fait vivre cette tragédie comme s'il en avait été le témoin permanent.
Le récit, fort bien éctit et d'une rare précision documentaire est absolument captivant.
Retour aux répertoires






Panorama des auteurs et des livres : Nyma
NYMA

" La mer est partie".  Ed. Planète Rêvée.

Jeune dessinateur iranien, Nyma Dabirdanesh allie la précision du calligraphe à l'exploration de la lumère. Il a illustré l'album "La mer est partie" dont le texte est l'œuvre d'Anne Chevrel. Ecrivain, journaliste et réalisatrice de films documentaires, celle-ci a toujours inventé des histoires pour fournir à ses propres enfants des réponses à leurs questionnements sur le milieu environnant: les saisons, les marées, les beautés de la nature, les pollutions. "La mer est partie" est un album sur les marées. La mer s'en va et revient toujours, inlassablement. Toujours ? Et si la mer descendait définitivement ? Pour les enfants à partir de 6 ans, chez une toute récente maison d'édition sensible au développement durable.

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Jocelyne Ollivier-Henry Jocelyne OLLIVIER-HENRY

" Avec les Inuit du Nord Groenland ". Ed. Diabase.

Après plusieurs séjours en Laponie puis dans le Grand Nord canadien, cette ethnologue s'est installée au sein d'une petite communauté inuk de l'extrême nord groenlandais. Partageant pendant 9 ans la vie des habitants, parlant leur langue, pratiquant les mêmes activités, devenue l'amie de tous, elle a su totalement s'intégrer tout en poursuivant ses recherches. C'est cette expérience unique qu'elle rapporte dans un livre abondamment illustré et qu'elle a fait partager aux visiteurs de notre salon 2008 au cours d'une conférence.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Daniel Pagés Daniel PAGÉS:  " Les Trésors d'Isméralda " et " L'île secrète".
Ed. L'Ametlièr.

L'auteur est un skipper professionnel qui a longtemps œuvré auprès de jeunes en difficultés. Il écrit principalement pour la jeunesse.

"Les trésors d'Isméralda" est un roman qui s'adresse aussi bien aux collégiens qu'aux adultes. Ses deux héros, Noah et sa sœur Isa, vivent aux Antilles françaises au milieu du 19ème siècle. Ils se lancent à la poursuite d'un dangereux pirate qui s'est attaqué à la plantation paternelle. Leur repaire est Isméralda, une petite île située tout au sud de l'arc antillais. Mais au bout de cette expédition, c'est une nouvelle aventure qui va leur être réservée, les dirigeant vers l'île du Chat, au nord de Cuba. Que sont donc les trésors qu'ils vont découvrir  ?
Un style alerte, un vocabulaire accessible à tous émaillé de notes explicatives, des chapitres très courts, facilitent pour les plus jeunes la lecture des 270 pages de ce roman sur la piraterie maritime d'autrefois.


"L'île secrète" réunit trois histoires différentes destinées aux jeunes. La première est celle d'un gardien de phare isolé sur une île maudite. Il cherche à percer l'énigme d'une étrange complainte qu'il entend s'élever un soir.
La seconde histoire est celle d'un vieux pêcheur espagnol qui rêve d'une île où il retrouverait Alicia.
La dernière raconte l'histoire de deux jeunes navigateurs qui vont connaître un drame. Mahéa réussira-t-elle à les secourir ? Et l'île secrète existe-t-elle vraiment ?


Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Roland Paringaux

Roland PARINGAUX

" Pierre Stéphan. Carnets du Cap Horn ". Ed. Arléa.

Ce livre constitue une œuvre de mémoire. Il est écrit à partir d'enregistrements effectués dans les années 1960 par les filles de Pierre Stéphan, capitaine cap-hornier, qui avait consacré sa vie à transporter les chargements les plus divers autour du monde. Sept à huit mois en mer, des cargos parfois vétustes, des tempêtes mémorables, qui ont décidé son petit-fils, Roland Paringaux à en perpétuer le souvenir sur le papier. 

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Patrice Pellerin
Patrice PELLERIN

Série d'albums de B.D. " L'Epervier ". Ed. Dupuis.
1-Le trépassé de Kermellec. 2-Le rocher du crâne. 3-Tempête sur Brest. 4-Captives à bord
5- Le trésor de Mahury. 6- Les larmes de Tlaloc.

Invité d'honneur de notre salon 2008, l'auteur de la célèbre BD "L'Epervier" est revenu trois années de suite au Conquet pour le plus grand bonheur de ses lecteurs. Après avoir clos avec "Les larmes de Tlaloc" sa première série de six albums, il en a commencé une seconde dont "La mission" a constitué le 1er tome. Pour en savoir plus sur cette série culte, cliquez sur "Notre salon 2008".
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Michel Perchoc
Michel Perchoc

Panorama des auteurs et des livres : André Lambert
André Lambert, peintre de la Marine





Michel PERCHOC et Jean-Virgile FUCHS, illustrations d'André LAMBERT:

"Pages d'histoire navale, "Ed. du Gerfaut.
"Renaissance Navale", Marine Editions.
"L'Outremer & la mer ". Marines Editions.
"Marins français explorateurs". Ed. du Gerfaut.

Avec "Pages d'histoire navale" c'est un superbe album que nous livrent là les trois auteurs, grâce aux magnifiques aquarelles d'André Lambert.
Lisez davantage de détails sur ce beau livre dans notre rubrique"Coup de cœur".
L'ouvrage, relié à l'italienne, présente sur chaque page de gauche un événement maritime marquant, expliqué dans son contexte historique. En face, sur la page de droite, l'image qui l'illustre est une véritable œuvre d'art qui fourmille de détails colorés. En tout, le lecteur découvre 43 faits importants de notre histoire navale, depuis le combat de "La Cordelière" au large de la pointe Saint-Mathieu jusqu'aux désastres de Trafalgar ou de Mers-el-Kebir en passant par des actions glorieuses comme à Navarin ou aux Dardanelles, ou même des découvertes scientifiques dans le Pacifique ou en Terre Adélie.
Avec "L'Outre-mer & la mer", les deux auteurs nous font découvrir la richesse de la France ultramarine. De St-Pierre et Miquelon aux terres australes ou de Polynésie aux Antilles-Guyane, cette France méconnue révèle ses activités, ses richesses, son histoire mais aussi parfois ses faiblesses. Cet ouvrage très original est le reflet de la devise de l’outremer : « une chance pour la France et pour l’Europe »
.
Dans la même série, sous la plume et le pinceau des mêmes auteurs, "Marins français explorateurs" est un album très pédagogique, destiné à mettre en lumière tous ceux qui, dans la Royale, ont œuvré à la découverte ou l'exploration de terres nouvelles. Bougainville ou La Pérouse ne sont pas les seuls. Les découvreurs méconnus sont nombreux qui ont contribué à l'enrichissemnt de nos connaissances tant géographiques qu'ethnologiques ou botaniques. Les superbes images que nous livre André Lambert, dont la précision et l'exactitude des paysages, des costumes ou des navires laissent deviner un énorme travail de recherches, font de cet album une petite œuvre d'art.
L'ouvrage de Michel Perchoc "Renaissance navale" est d'un tout autre genre. L'auteur, très documenté sur les nouveaux programmes de construction navale, montre combien la production française se maintient toujours en pointe dans le domaine des nouvelles technologies. Ses derniers navires, bourrés d'électronique, en sont la preuve. Ses frégates sont maintenant furtives, ses grands bâtiments de projection comme Le Tonnerre ou Le Mistral sont presque des porte-avions. La Marine nationale, en pleine mutation technologique, s'adapte ainsi pleinement à son époque.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Marjolaine Péreira Marjolaine PEREIRA-Christine CORNIOLO-BAILLOT :

"Le trésor de la Bonbeccante"
. Ed. Millefeuille.

Après ses études de lettres, Marjolaine Péreira s'est spécialisée dans l'histoire du livre et particulièremet du manuscrit médiéval. Fondatrice, avec son mari, des éditions Millefeuille, dans le Morbihan, tournée vers les albums pour la jeunesse, elle a mis ses connaissances au service du patrimoine sous la forme de contes pour enfants de 3 à 10 ans se déroulant au moyen-âge et toujours dotés d'un but pédagogique. Après "L'histoire du livre", elle a ainsi écrit et publié dans la collection Les bonbecs dans l'histoire :"Le complot de Mortefeuille",  L'île aux fous" et "Le médaillon de Suscinio", de superbes albums illustrés par Christine Corniolo-Baillot.
"Le trésor de la Bonbeccante" est une nouvelle publication dans la suite des précédentes, mais se déroulant au 17ème siècle, à la découverte de la route des épices.

Françoise PERON

" Ouessant, l'île sentinelle". Ed. Le Chasse-marée / Ar men.
"Atlas du patrimoine maritime du Finistère". Ed. Le Télégramme.
"Ouessant, chronique de l'île Haute ". Ed. Palantines.

   Agrégée de géographie, professeure émérite à l'Université de Bretagne Occidentale, Françoise Péron avait déjà participé à notre premier salon, en 2006, où elle avait présenté une intéressante étude qu'elle avait intitulée "Ouessant, l'île sentinelle". Elle préparait déjà son "Atlas du patrimoine maritime du Finistère". Guillaume Marie, co-auteur de ce beau livre, est docteur en géographie et enseigne aujourd'hui à l'Université du Québec.
   L'ouvrage est d'abord un atlas. La carte du Finistère y est déclinée selon tous les types de patrimoines qui y sont répertoriés: les phares et les sémaphores, bien sûr, mais aussi les amers et les abris du marin, les cales et les fortifications militaires, les conserveries et les chantiers navals, les chapelles votives et les maisons typiques de pêcheurs, toutes ces constructions, des plus importantes aux plus humbles, parfois même insoupçonnées, qui, si elles ne sont pas répertoriées, risquent un jour d'être détruites car elles ne serviront plus. Mais le patrimoine est aussi culturel : les peintres ne se sont pas cantonnés aux limites du Morbihan tout proche, des fêtes traditionnelles, des musées, des associations maritimes, des parcours de découverte parsèment aussi le littoral d'un département en pleine mutation.
   Et quel avenir pour ces hauts lieux du patrimoine ? Les deux auteurs proposent une ligne de conduite pour mettre en valeur, à long terme, ces lieux de mémoire.
   De grand format et abondamment illustré, ce livre constitue véritablement une référence que l'on a envie de posséder chez soi pour y puiser une somme de connaissances.

   Avec "Ouessant, chronique de l'île Haute", un magnifique album agrémenté de nombreuses cartes et illustrations en couleurs, Françoise Péron revient à cette île qu'elle aime tant et dont elle étudie l'histoire et les comportements humains. Ce petit monde longtemps fermé n'a subi que tout récemment l'affluence touristique que l'auteur attribue au "désir d'île" qui habite chacun de nous. Ouessant a connu d'une manière très particulière les deux guerres mondiales ainsi que l'Occupation. Et la géographe, qui a  recueilli de nombreuses petites chroniques auprès des habitants, s'intéresse à la mutation économique qui touche actuellement cette île. Transition entre la mer et la terre, ce microcosme est très attaché à la préservation de son patrimoine naturel et culturel maritime tout en cherchant à exploiter des atouts indispensables à sa survie et à son développement.
Retour aux répertoires
Ouessant, l'île sentinelle



Panorama des auteurs et des livres : Pierre Petton Pierre PETTON - Valérie DAUBE:

"Goby et Joguenick". Ed. du Palémon Jeunesse.

Pierre Petton a écrit plusieurs albums de littérature enfantine: la série des Joguenick chez Palémon Jeunesse, celle des Léonig ainsi qu'un récent album en breton chez Rubeüs Editions. Tous s'adressent aux plus jeunes, à partir de quatre ans. Ils sont délicieusement illustrés par Valérie Daubé. La série des Joguenick poursuit plusieurs buts pédagogiques: les récits, très courts, se passent au bord de la mer et familiarisent l'enfant avec ce milieu. L'album "Goby et Joguenick" fait se rencontrer un tout jeune garçon et un poisson des creux de rochers. On retrouve du reste les deux personnages dans "Joguenick et le château du Taureau". "Noël noir pour Joguenick" fait découvrir à l'enfant les méfaits d'une pollution aux hydrocarbures sur le littoral. "Comptons jusqu'à dix" initie les petits aux premiers nombres en leur faisant compter crabes et coquillages.
Simples et colorées, les illustrations de Valérie Daubé permettent au jeune lecteur de se couler dans la peau du personnage principal et de vivre de nouvelles aventures à son échelle.
Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Yves Pinguilly
Yves PINGUILLY

" Pirate sur le Vengeur noir". Ed. Elan Vert.

Se définissant lui-même comme "barde et griot", cet auteur brestois a publié une soixantaine d'albums, romans, contes et poésies pour la jeunesse. Son best-seller, "Le ballon d'or" est le livre préféré des préados. Ayant parcouru l'Afrique pendant 30 ans, il a adapté pour les enfants une quantité de contes et se plaît à leur faire partager ses histoires africaines, ses pièces de théâtre, ses poésies et ses romans. Son dernier album "Pirate sur le Vengeur noir", illustré par Stéphane Girel, est une "fantaisie imaginaire salée par l'océan", complétée par des documents sur la piraterie. Lire "Un auteur à la rencontre des enfants" , récit de son intervention en 2008 dans les écoles du Conquet.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : François Plisson

Panorama des auteurs et des livres : François Plisson

François PLISSON

"Les korrigans d'Elidwenn". Ed. de la Fibule.
1- La porte des légendes. 2-Le mystère des hommes-crabes. 3-Les korils des bois.
4- Les Poulpikans d'Ouessant.  
5-"La licorne de Brocéliande".  6- Le sortilège des Viltansous.

BD " Akarad". Tome 1: "L'homme qui devint loup".
                       Tome 2: "Chasse aux lions".
Ed. de la Fibule.

François Plisson est l'illustrateur des albums pour la jeunesse "Les korrigans d'Elidwenn" dont l'histoire a été écrite par Hélène Cornen. Artiste talentueux, sculpteur, il a reçu en 2002 le prix "Coup de cœur" au Festival International de la BD à Ajaccio et a participé à notre salon 2008 où il a dédicacé le troisième tome de la série " Les korrigans d'Elidwenn", qui a déjà vu paraître "La porte des légendes" ( tome 1 ), "Le mystère des hommes crabes" ( tome 2 ) et "Les Korils des bois" ( tome 3 ). Dans "Les Poulpikans d'Ouessant" (tome 4), ses jeunes héros Solène et Benjamin vont connaître de nouvelles aventures fantastiques en découvrant à Ouessant deux korrigans des marais chevauchant un mouton noir. "La licorne de Brocéliande" fait découvrir à Solène et Benjamin la fée Viviane, Merlin l'enchanteur et la fontaine de jouvence grâce à la transformation magique d'une vieille jument promise à l'abattoir en une fringante et jolie licorne..
Dans "Le sortilège des Viltansous", les héros, au pied du menhir de Kerveatoux ( en fait le grand menhir de Plouarzel, le plus haut d'Europe ) sont transportés par la magie des korrigans en plein moyen-âge. Faramus, le roi de Lokournan ( St-Renan) veut se faire construire un superbe château en un temps record. Le diable lui promet de l'aider, mais les deux cousins s'emploient à déjouer la condition maléfique de cette aide infernale.
La série de BD "
Akarad" est d'un tout autre genre: Sur un scénario de Franz, François Plisson a dessiné et colorié les aventures d'un jeune homme malchanceux de la préhistoire, vers 1700 avant J.C. Alors qu'il vient de se fiancer à la belle Natalma, tous deux sont agressés par un commando qui enlève sa compagne. Puis, boîteux, il est rejeté par sa tribu qui l'oblige à aller rechercher la jeune femme. Mais l'auteur de l'enlèvement est un Egyptien, Nishapour, et la belle goûte à une vie fastueuse dans une société civilisée bien différente de celle  dont elle est issue. Voudra-t-elle revenir ?
On aime par-dessus tout le talentueux coup de crayon de l'auteur qui inonde le lecteur de superbes images très colorées.
 Une série d'albums qui fait renaître les légendes bretonnes à lire ou à raconter à partir de 6 ans. A notre demande, le lendemain du salon 2009, François Plisson s'est déplacé dans les différents établissements scolaires du Conquet afin de parler de son métier aux élèves. Voir ses dessins sur la page de notre site: "Un illustrateur à l'école".

Retour aux répertoires


Jean-Christophe PODEUR ( dit Pod ) :
"Brest mêm' en BD"
"Red sur Brest"
"Kerlouan"
"Pointe Saint-Mathieu"
. Albums de photos 27,5 x 21,5. Pod Editions.


  Pod est un véritable artiste indépendant. Photographe, il prend plaisir à modifier, triturer ses images numériques pour en faire des œuvres d'art. Il crée, il imagine, il expose. Son métier ? Diapographiste. Laissons-le définir lui-même sa façon de travailler :
   "Belle toute nue ou si différente selon la façon dont on l'habille et la maquille, une photo peut se suffire à elle-même ou servir de base de "travail" ; ma recherche graphique est permanente, les thèmes sont variés, multiples, concrets ou totalement abstraits ! Surprendre et étonner comme principe de base … voir les choses, les villes ou les gens de manière différente … pour moi, Brest est rouge, une écaille devient le poisson, une ombre devient Jurassic Park, la plume devient une lame et une lumière symbolise l'interdit ou le possible ! Encadrée, sur toile ou projetée, la photo est vivante et évolutive … je ne jette pas de photo … enfin très peu, chacune a sa chance, floue, sur ou sous-exposée, fade ou saturée, toute photo peut nous offrir une facette inattendue … il suffit d'aller chercher le meilleur en chacune d'elles … après tout, J'AI pris cette photo … les photos sont comme les personnes … elles ont toutes quelque chose à nous apprendre … Diapographiste … c'est créer ses propres univers à partir de choses simples et récupérées autour de soi … c'est comme écrire une chanson avec des mots que l'on aurait trouvé par terre … pas des mots choisis, des mots orphelins, isolés, séparés ou perdus … une diapo c'est ça ! … là où le photographe fait un instantané, le diapographiste fabrique son visuel et celui-ci évolue dans le temps selon les matières utilisées (encres, fluides, solides, papier, plumes, graines etc …) … le diapographiste est un créateur de mode qui choisit ses tissus et ses matières … de l'art à évolution lente en quelque sorte … la chaleur, le froid, le temps, le tout modifie les pigments, les couleurs et le rendu visuel … oui, il y a une part de chance, ces évolutions sont parfois négatives mais souvent positives et selon les matières utilisées, on maîtrise globalement la vie de la diapo … petite leçon de vie en fait …"
   Retour aux répertoires


Panorama des auteurs et des livres : Jean-Louis Potier Jean-Louis POTIER

 Coffret "Brest: le port" et "Brest avec Holga".

Ancien professeur d'Arts Plastiques,  Jean-Louis Potier a trouvé sa voie dans la photographie qu'il a enseignée. Habitant le nord-Finistère, il est l'auteur de deux superbes livres de photos en noir et blanc "La Sainte Baume, montagne magique" (Ed.Presses du Midi) et "Finistère sauvage" (Ed.Rue des Scribes). Il a récemment édité un coffret original renfermant deux ouvrages: l'un en noir et blanc :"Brest: le port", l'autre en couleurs : "Brest avec Holga". De magnifiques photographies carrées prises toujours sous un angle inattendu. Holga est le nom d'un appareil photo tout simple, en plastique, qui donne des clichés 6x6 cm sur pellicule. Bien loin des modernes numériques issus de la course aux pixels ! Et pourtant le résultat est là. Tout est dans l'œil et la patte de l'artiste. Car c'est bien d'art qu'il s'agit. L'argentique confère à l'image une douceur incomparable qui permet à l'auteur d'y glisser une dimension poétique. Jean-Louis Potier est aussi l'auteur de l'exposition de photos sur le port de Brest qui agrémenta les murs de notre salon "Salon 2009".

Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Louis Pouliquen

Louis POULIQUEN : 

" Les marées d'équinoxe ". Ed. Coop Breizh.
 " Un amour d'arrière-saison". Ed. Coop Breizh. 
 " Un vieux chêne en Bretagne ". Ed. Coop Breizh.

Ancien médecin à Paris, Louis Pouliquen a signé dans notre salon deux romans, comme les autres très marqués par la Bretagne et ses rivages grandioses.
Dans "Les marées d'équinoxe", une jeune femme, en vacances à Roscoff, a perdu toute trace de son fils unique, Nicolas, parti s'exiler en Inde. Elle sait qu'elle n'a plus beaucoup de temps à vivre à cause de la maladie qui la ronge. Va-t-elle céder à la déprime ? Ou au contraire profiter des derniers beaux jours jusqu'aux marées d'équinoxe ?
Dans "Un amour d'arrière-saison", son héros, au hasard de ses promenades côtières, fait la rencontre d'une vieille dame à chapeau qui l'intrigue. Au fil des conversations, elle se livre et fait des confidences sur sa vie. Il se laisse bercer par les souvenirs qu'elle égrène lors de leurs fréquentes rencontres. Cette vieille dame recèle bien des secrets, touchants, délicats. A force de persévérance, le héros finira par les découvrir et par reconstituer, au gré des photos jaunies de ses albums, un passé bien moins lisse qu'il n'y paraît.
"Un vieux chêne en Bretagne" est presqu'un livre d'histoire de France.
L'auteur décrit cinq générations de paysans-fabricants de toile.
Un vieux chêne, en Bretagne, nous fait découvrir les secrets de cette famille léonarde de tisserands, avec ses joies, ses peines, mais surtout ses vies traversant la grande Histoire qui est présente tout le long du livre et permet au lecteur de la revisiter avec ses guerres et les drames que celles-ci engendrent.
Le récit est raconté par un vieux chêne, qui se trouve devant la ferme, témoin de la vie familiale. C'est un véritable personnage. L'auteur lui prête des sentiments humains car cet arbre aime les fermiers qu'il voit vivre tous les jours au travers de son feuillage.
Le roman est puissant et les "Juloded" resteront dans la mémoire du lecteur.

Retour aux répertoires



Panorama des auteurs et des livres : Jacques Poullaouec Jacques POULLAOUEC et Hervé INISAN:  " Rêver Ouessant".
Ed. Géorama.
Beau livre de 148 pages et 131 photos, relié, format 24x24 cm.
Prix du Livre Insulaire 2013.
 
Lorsque l'on feuillette ce livre, ce sont tout d'abord les superbes photos, les unes en noir et blanc, les autres en couleurs, qui attirent le regard. Hervé Inisan en est l'auteur. C'est un artiste qui voit les paysages qu'il photographie d'un œil d'aquarelliste. Il les compose avec un goût certain et est sensible à la palette de leurs couleurs. Ses images ne traduisent pas seulement la réalité car il y ajoute aussi ses rêves.
Jacques Poullaouec a écrit les textes. Ce sont les mots d'un poète qui laisse s'envoler ses phrases dans le vent marin. Pour lui, rêver Ouessant, c'est aussi exprimer ce qu'il  ressent au travers du vocabulaire de son cœur. Et l'auteur préfère parfois faire appel à des mots bretons pour  transcrire  plus justement cette insularité qui façonne si fort les habitants et leur environnement. Les lames et les tempêtes ont taillé ces mots à la hache.


Retour aux répertoires
Marie-Hélène PROUTEAU: "L'enfant des vagues". Ed. Apogée.

Pour qui a connu la marée noire de l'Erika, ou d'autres plus anciennes comme celle de l'Amoco Cadiz, le souvenir reste gravé dans la mémoire : le silence lourd d'une mer aux ondulations écrasées de pétrole, l'odeur nauséabonde qui envahit tout, les rochers, les algues, les plages, les ports, tout un paysage défiguré, et, se débattant péniblement sur une surface gluante uniformément brune, des oiseaux mazoutés que des bénévoles tenteront de sauver... ( voir sur ce site le conte "Le guillemot de Guillemette".
C'est dans cette mer assassinée que se déroule l'action de "L'enfant des vagues". Un fils de goémonier prend soudain conscience de la folie des hommes face à la nature.
  L'auteure est une Brestoise professeure de Lettres à Nantes. Elle a déjà publié des essais ainsi que deux romans : "Les blessures fossiles" en 2008 et "Les balcons de la Loire" en 2012.
"Les Blessures fossiles" est un roman de bord de mer. Il y est question de vie et d’espoir. Tout commence par un petit coquillage de mort, « image suspecte » sur un scanner qui va devenir pour Yselle un point aveugle d’où l’héroïne va remonter jusqu’à ce secret de famille enfoui depuis l’enfance. Une de ces blessures fossiles enkystées dans le cœur et tapies dans le corps. Le roman conte cette remontée vers la lumière : la découverte du Christ jaune de Trémalo, la cueillette des mûres, la promenade au phare, autant de traces sur le sable des souvenirs qui arriment au monde de la Bretagne entre terre et mer.
Marie-Hélène Prouteau s'est aussi lancée dans des poèmes en prose et des chroniques littéraires.


Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Jean-Paul Gélébart et Jean-Yves Quellec
Jean-Paul Gélébart et Jean-Yves Quellec
Jean-Yves QUELLEC

" Passe de la Chimère". Ed. Publications de Saint-André.

Voilà bien un écrivain inhabituel. Jean-Yves Quellec est en effet moine en Belgique. Auteur de plusieurs livres sur la liturgie, il connaît bien la Bretagne puisqu'il a exercé comme prêtre à St-Louis de Brest. Mais c'est sur la petite île de Quéménès, dans l'archipel de Molène, qu'il a  rencontré à la fois la solitude propre à la méditation et l'intense beauté d'une nature sauvage. Son livre, tout empreint de sagesse et de réflexion, associe à la profondeur de la pensée une écriture à la fois précise, légère et parsemée de traits d'humour.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Jean-Yves Quémener et Patricia Dagier Hervé QUEMENER et Patricia DAGIER

"Jack Kerouac, Breton d'Amérique ". Ed. Le Télégramme.

Ancien journaliste, Hervé Quéméner s'est attaché à retracer la quête de ses lointaines origines bretonnes qu'a effectuée le célèbre écrivain américain Jack Kerouac, mort en 1969. Car ce dernier avait échoué dans ses recherches personnelles. Hervé Quéméner est également l'auteur de "Kofi, histoire d'une intégration" (Payot, 1991).  Patricia Dagier est généalogiste. En 1999, après 3 années de recherches intensives, elle a démasqué l'ancêtre breton de Jack Kerouac. Cette révélation a fait l'objet d'une publication "Jack Kerouac, au bout de la route, la Bretagne" ( Ed. An Here) écrite conjointement avec Hervé Quéméner. Soucieuse de vérité historique, elle poursuit, depuis, ses recherches. Elle livre ses dernières découvertes dans l'ouvrage "Jack Kerouac, Breton d'Amérique", toujours en collaboration avec Hervé Quéméner. Elle s'est intéressée également à l'émigration irlandaise en Bretagne dans "Les réfugiés irlandais au 17ème siècle en Finistère", publié à Quimper par Généalogie-Cornouaille.
Tous deux ont prononcé une conférence sur cette recherche généalogique en 2009.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Alain Quemper Alain QUEMPER

" Paroles de Marins". Ed. Solar.
" Mots de mer". Ed. Du Briand.

Fils et petit-fils de marin, très amoureux de sa Bretagne natale, ce reporter photographe a fixé les paysages littoraux et la vie quotidienne des marins pêcheurs sur trente années de clichés. Une mine dans laquelle il puise régulièrement pour nous régaler de ses publications comme "Paroles de Marins" et tout dernièrement "Mots de mer", ouvrages dans lesquels chaque photo est accompagnée d'un texte. Sa superbe exposition d'agrandissements en couleurs sur la pêche en Bretagne répartis dans les couloirs et les salles de l'espace Tissier ainsi que dans la salle Beauséjour a fait l'admiration de notre public en 2007.
Retour aux répertoires
Paroles de marins
Panorama des auteurs et des livres : Christian Querré Christian QUERRE et Philippe LERIBAUX

" Pêcheurs à Islande". Ed. Le Télégramme.

Le premier, licencié de psychologie, a déjà publié une vingtaine de livres, soit de fiction, soit d'histoire, notamment sur la pêche morutière à Terre-Neuve. Le second, médecin généraliste, est passionné depuis toujours par la Grande Pêche et conserve une collection inégalée de documents qui s'y rapportent. L'association de ces deux spécialistes a produit un ouvrage de grand format, regorgeant de documents sur cette pêche morutière "à Islande", comme on disait à l'époque. Armée en effet davantage pour l'Islande que pour Terre-Neuve, la pêche à la morue a constitué la principale activité économique de tout le littoral breton de la Manche pendant la seconde moitié du 19ème siècle et le début du 20ème. Cet ouvrage en apporte un magnifique témoignage.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Loïc Quintin Loïc QUINTIN:

"Le crave danse sur Ouessant"
. Ed. Thot.

A "La mer en livres" chacun se souvient de la dernière visite de Loïc Quintin. C'était en décembre 2009. Il revenait de Chamonix et s'arrêtait au port du Conquet avant d'embarquer pour Ouessant. Jusque là, rien d'extraordinaire, direz-vous. Oui, mais il revenait de Chamonix à pied ! Plus de 1200 km tout seul avec son sac à dos. Une longue marche de deux mois en solitaire, serpentant à travers la France, afin de mieux connaître certains sites sans doute, mais surtout de sensibiliser les gens et les enfants des écoles en particulier au développement durable. Rien ne l'arrête quand il s'agit de parler de la nature. C'est cela Loïc Quintin. Et ce sera évidemment la matière d'un sixième livre.
" Le crave danse sur Ouessant" est donc son cinquième ouvrage. Ce roman est un tableau vivant où se mêlent le réel et l'imaginaire, l'humour et la poésie pour peindre les mœurs et les paysages de cette île rude du bout du monde. Le crave est une sorte de petit corbeau aux pattes et au bec rouges dont les falaises de l'île hébergent encore quelques rares couples. Un corbeau, on sait ce que c'est... Des habitants reçoivent des lettres anonymes qui ravivent les tourments d'autrefois. L'auteur s'en amuse. Il sait aussi combien l'isolement et les tempêtes ont forgé le caractère et le sens de la solidarité des Ouessantins. Un roman, certes, mais une peinture sociologique à découvrir.
Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Joël Raguénès

Joël RAGUENES

" Une mer de lin bleu". Ed. Cloître.

Cet auteur féru d'histoire a connu un réel succès avec "Le pain de la mer" suivi de "L'honneur des goémoniers", deux romans d'une saga se déroulant dans les îles du Ponant ainsi qu'au Conquet au début du XXème siècle. Avec "La princesse aux sabots" et "Chapeau bas, Madame", il s'est plu à décrire la vie bourgeoise sous le Second Empire. Il a publié en 2006 son cinquième ouvrage, "Lady Louise", qui nous entraîne au temps de Louis XIV dans le destin tumultueux de Louise de Keroual, originaire de Guilers, près de Brest, et devenue la maîtresse de Charles II, roi d'Angleterre. Louise de Keroual est d'ailleurs une ancêtre de Diana Spencer ( Lady Di ). Joël Raguénès a ensuite publié "Une mer de lin bleu", un ouvrage historique dont il fait vivre les héros au cœur de la Bretagne de LouisXIV, riche de son industrie textile à base de chanvre et de lin, mais que perturbent les révoltes contre les taxes de Colbert.
 Avec "La maîtresse de Ker-Huella", il revient dans la Bretagne du Second Empire où l'on suit le destin d'une léonarde méritante que son mari abandonne pour épouser la cause républicaine en 1870-1871.
   "L'instinct du prédateur" est un ouvrage au suspense haletant : fort de son expérience en tant que consultant de grands groupes internationaux, l'auteur brosse le portrait d'un grand patron sans scrupules qui se plaît non seulement à écraser ses concurrents, mais aussi ses collaborateurs et sa propre famille. Toutefois ses ennemis s'emploient à faire remonter certains côtés délictueux de son passé. On découvre dans ce livre les aspects peu ragoûtants de la guerre économique.
   Tous ces ouvrages connaissent un large succès et nous sommes fiers d'inviter Joël Raguénès, natif du Conquet et devenu un grand romancier breton, à notre salon pour la troisième fois.


Retour aux répertoires
Une mer de lin bleu



Panorama des auteurs et des livres : Marc Rapilliard Marc RAPILLIARD, Alain CROIX et Didier GUYVARC'H :
"La Bretagne des photographes". Ed. Presses Universitaires de Rennes.

  Une première édition de ce superbe volume, sortie des presses en septembre 2011, a obtenu tant de succès qu'elle s'est trouvée totalement épuisée après les fêtes de Noël. Une seconde édition est prévue pour mars 2012. Le livre a fait l'objet en janvier d'un coup de cœur sur notre site et nous vous demandons de vous y rapporter pour obtenir davantage de détails sur cet important ouvrage.
  Marc Rapilliard est photographe et a fourni quelques clichés pour l'édition, mais c'est surtout son regard de professionnel qui a permis à l'équipe de révéler les secrets des premiers négatifs bretons, réalisés deux ans seulement après l'invention de la photographie, et de traquer dans les photos anciennes les mises en scène destinées à répandre des "bécassinités" sur toute la Bretagne. On feuillette ce livre avec émotion car il traduit à la fois l'âme d'un pays et ce que l'on en a voulu en faire.

Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Gérard Recorbet

Gérard RECORBET:
" Il était une fois un bateau à voile":  
2 tomes parus
Tome 1 : "L'Antiquité. Des bords du Nil à la flotte impériale"
Tome 2 : "Le Moyen Âge. 1ère partie: Du feu grégeois aux jonques chinoises"
Ed. Les Presses du Midi.

Ces deux ouvrages d'environ 200 pages chacun constituent le début d'une véritable encyclopédie historique de la navigation à voile. Depuis la première pirogue monoxyle préhistorique, les petites barques fluviales du Nil utilisées dès 3500 avant JC , les longues barges transportant les blocs de pierre destinées aux pyramides puis le début des grandes expéditions maritimes, l'auteur analyse les moyens dont disposaient les différents peuples du monde pour s'aventurer sur les eaux. Qu'elles constituent des unités de guerre ou de commerce, des embarcations de tout type et de toutes tailles sont à la base du développement économique des peuples et de leur expansion territoriale et culturelle.
Le tome 1 s'attache à la navigation en Méditerranée et s'achève avec la fin de l'empire romain en 476. On y trouve des descriptions précises, abondamment illustrées, des principaux types de navires, qu'ils soient égyptiens, crétois, phéniciens, grecs, carthaginois ou romains.  On y découvre aussi comment ils ont été utilisés dans les combats ou les voyages de découvertes.
Le tome 2, après les navigations byzantine et arabe s'échappe rapidement de la Méditerranée pour étudier les navires celtes ou les différents types de drakkars vikings. Puis il se tourne vers l'Asie avec les bateaux chinois, japonais ou coréens ( déjà ! ) et se termine par un coup d'œil sur les embarcations polynésiennes. Ce n'est du reste pas le moindre mérite de ce tome que d'élargir le panorama aux navigations dans des contrées non européennes. Comment par exemple cet ouvrage aurait-il pu ignorer les énormes jonques du Chinois Zheng He ?
Et le lecteur se prend à attendre impatiemment la sortie du prochain tome qui fera sans aucun doute la part belle aux nefs médiévales utilisées lors des croisades.

Retour aux répertoires



Panorama des auteurs et des livres : Eugène Riguidel porte une casquette Eugène RIGUIDEL: "Cap sur l'étrave".

  C'est un ouvrage collectif que nous livre ici Eugène Riguidel, un recueil de dix-huit nouvelles inédites racontant des épisodes maritimes, des histoires vécues écrites en mer, tempêtes et petits événements qui ont marqué leurs auteurs. Le bénéfice de la vente est destiné à la remise en état d'une embarcation typique du golfe du Morbihan et datant de 1966.

Retour aux répertoires

Yann Riou
Yann RIOU et Daniel GIRAUDON:
"Poissons et oiseaux de mer". Ed. Yoran embanner,
"Coquillages et crustacés". Ed. Yoran embanner

  Le sous-titre de ces deux ouvrages est "Faune populaire du bord de mer en Bretagne et pays celtiques" pour l'un, "Dictons, légendes et croyances" pour l'autre. On fait rarement attention aux sous-titres. Ceux-ci interpellent pourtant le lecteur : pourquoi donc une faune populaire, pourquoi des croyances ? Et pourquoi cette précision géographique inattendue pour décrire une faune qui pourrait être celle de n'importe quel rivage marin ?

  C'est tout simplement que ces deux livres ne sont pas des guides naturalistes comme les autres. Il suffit d'ailleurs de les feuilleter pour en comprendre toute l'originalité. Leur but n'est nullement de décrire des espèces animales marines qui rampent, nagent, volent ou se fixent sur les rochers, mais plutôt de révéler comment l'espèce humaine de nos côtes les perçoit. C'est là que le terme "populaire" prend tout son sens. Car autour d'un nom d'animal, il y a quantité de dérivés, de dictons, de croyances et d'habitudes alimentaires qui trahissent notre perception d'une faune maritime dans son environnement.
  Et ce qui caractérise la Bretagne, c'est aussi sa langue et toutes ses variantes régionales! Yann Riou et Daniel Giraudon sont d'abord des chercheurs bretonnants. Tous deux sont enseignants, l'un de mathématiques, l'autre d'anglais. Ils ont la pédagogie dans la peau et se délectent à nous dévoiler tout un trésor d'appellations locales et de traditions populaires qu'il ont longuement collectées auprès des anciens. Comme le breton est particulièrement divers selon les lieux géographiques, les auteurs trouvent là une richesse supplémentaire qu'ils nous révèlent tout au long de leurs ouvrages par de minutieuses traductions. Le lecteur se plaît ainsi à découvrir un pan méconnu d'une culture populaire qu'il ne faudrait surtout pas voir disparaître.
   Les deux auteurs ont à leur actif une quantité importante de publications. Citons par exemple "Du coq à l'âne", un bestiaire populaire de Daniel Giraudon, paru en 2013, "Bateaux de gabariers" et "Paroles de gabariers", de Yann Riou, publiés en 2011, tous trois chez Yoran embanner.

Retour aux répertoires



Panorama des auteurs et des livres : Alain Robet Alain ROBET

" Gabrielle B.". Emmanuel Proust Editions.

Illustrateur, réalisateur d'affiches mais surtout auteur de bandes dessinées appréciées, Alain Robet a mis en scène le passé historique des villes de Rouen, Lorient, Vannes, Brest et Quimper, mais aussi des récits comme "Le chevalier, la mort et le diable" ou "Les compagnons de la Loue". Sur l'excellent scénario de Dominique Robet, son épouse, il a entrepris une série de BD relatant les aventures maritimes de "Gabrielle B.", corsaire au service de la Révolution et de l'Empire. Les 3 premiers albums de cette série sont parus sous les titres "Le guerrier aveugle", "Masque d'argent" et "Naufrages".

Retour aux répertoires
Gabrielle B.
Panorama des auteurs et des livres : Hervé Ronné

Hervé RONNÉ et François de BEAULIEU :  
"Bretagne côté sacré".
Editions Glénat.
Hervé RONNÉ et Sophie DUHEM :  
"Impudeurs et effronteries dans l'art religieux breton". Editions Le Télégramme.
Hervé RONNÉ et Françoise FOUCHER :
"Beau comme un tracteur". Editions Ouest-France.

   Hervé Ronné est un photographe. Il a parcouru toute la Bretagne afin d'illustrer de nombreux ouvrages et était venu à notre salon en 2010, en compagnie de François de Beaulieu, nous présenter "Quatre saisons en Bretagne",  aux superbes photos.
Le même tamdem a sillonné la Bretagne à la découverte des petites merveilles d'art sacré qui fourmillent dans les monuments religieux. Les photos d'Hervé Ronné liées au texte de François de Beaulieu font de "Bretagne côté sacré"  un superbe ouvrage.
   Les images qu'il a réalisées et qui illustrent le livre de Sophie Duhem sont autant de témoignages de la liberté d'expression dont faisaient preuve nos artistes autrefois. Verriers, peintres et sculpteurs ont un peu partout orné nos chapelles et nos églises de scènes burlesques, coquines, voire érotiques, que les deux auteurs ont débusquées et que l'on n'accepterait vraisemblablement pas aujourd'hui dans l'art sacré. Elles montrent surtout une évolution dans le regard qu'on leur porte. En fait c'est la société qui a changé et les artistes bretons du moyen âge, comme d'ailleurs ceux qui les avaient précédés dans l'empire romain, cherchaient tout simplement à faire rire le public et non à le choquer. Nous en rirons donc nous aussi, tant la bonne humeur est indispensable à tous.
   "Beau comme un tracteur" est un ouvrage original. On s'attend à un catalogue mécanique alors que c'est réellement un livre d'art. D'abord par la qualité de ses photos évidemment. Mais aussi par sa conception : la machine est toujours associée à l'homme. Et on découvre le lien étroit qui s'est établi entre des agriculteurs différents et leur tracteur, entre le maquettiste et son ouvrage, entre le conservateur de musée et ses collections. La machine n'est pas seulement une mécanique, elle est aussi un objet d'amour.

Retour aux répertoires


Panorama des auteurs et des livres : Claude-Youenn Roussel
Claude-Youenn Roussel
Claude-Youenn ROUSSEL

" Meurtres au Jardin de la Marine". Ed. du Palémon.
Et en collaboration avec Michel CLOÂTRE:
 "Ouessant, le secret des Atlas". Cristel Editions.

A la fois historien, ethnologue et sociologue, cet écrivain breton a effectué pendant toute sa carrière des recherches sur toutes les formes de traditions bretonnes. Après avoir publié "Les trois vies d'un marin breton", biographie d'un marin sous le Premier Empire, puis "Jardins botaniques de la marine française", un ouvrage de grand format qui retrace en particulier l'histoire du jardin botanique de Brest, il a fait revivre dans "La Bretagne" l'épopée d'un grand vaisseau du roi à l'époque de Louis XV. Changeant de genre littéraire, il a fait paraître une série de romans policiers historiques sous le titre "L'aumônier enquête à bord". Après "L'aumônier du Ponant" et "Le neuvième chapitre", son dernier ouvrage "Meurtres au Jardin de la Marine" met en scène pendant la Révolution son héros, le frère Gratien, à la fois aumônier de la Marine et ancien espion, menant une délicate enquête policière à l'hôpital de Brest où toute une série de meurtres étranges sont commis.
C'est une passionnante enquête maritime que relate "Ouessant, le secret des Atlas". Deux navires, portant ce nom d'Atlas, ont sombré sur les roches d'Ouessant à plusieurs dizaines d'années d'intervalle dans le courant du 18ème siècle. Curieuse coïncidence.  Spécialiste de plongées, Michel Cloâtre en a repéré les épaves. Mais que savons-nous de ces navires ? Patiemment, les auteurs font des recherches dans les archives et nous entraînent dans les relations maritimes avec nos colonies américaines à l'époque de Louis XV. Les Caraïbes, la Louisiane, les révoltes coloniales, mais aussi la vie à bord. Ils ont exhumé des archives une impressionnante correspondance concernant les deux naufrages et dévoilent comment le deuxième Atlas a pu être reconstruit à partir des restes de deux autres navires.
Retour aux répertoires
Meurtres au Jardin de la Marine

Panorama des auteurs et des livres : André Rozen

André ROZEN

" Poissons et mammifères marins de nos côtes ". Ed. Le Télégramme.

André Rozen est illustrateur et le père de Sophie Rozen-Faou, professeur de biologie, qui s'est spécialisée dans la vulgarisation des produits de la pêche. Après 3 ouvrages consacrés à la pêche à pied, aux coquillages, mollusques et crustacés de tous les rivages de France, elle a publié ce guide des poissons et mammifères marins de nos côtes. Illustré de nombreuses aquarelles réalisées par son père, 1er prix et médaille d'or de l'Académie de Marine en 1996, cet ouvrage permet au lecteur d'identifier avec précision chacune des espèces. Milieu et habitat, alimentation, éventuellement période de pêche et intérêt culinaire n'auront plus de secret pour lui.

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Elisabeth de Sainte Foy

Elisabeth de SAINTE FOY:
"Le Loup, seigneur de La Fontenelle"
. Ed. Coop Breizh.

Les incroyables exactions auxquelles s'est livré en pays bigouden, au temps des guerres de religion, le seigneur Guy Eder de La Fontenelle ont été décrites par Georges Tanneau sur notre site dans un poème, "La cité perdue" ainsi que dans un document historique : "Les vaisseaux de pierre".
Mais voilà bien une centaine d'années qu'un livre n'y avait pas été consacré. S'appuyant sur des archives longtemps oubliées, l'auteure nous entraîne dans un roman historique qui décrit la vie tumultueuse faite de meurtres et de débauches d'un jeune noble de la fin du XVIème siècle,  qui, au nom de la religion catholique, entretint une véritable armée de brigands ainsi qu'une redoutable flotte. Depuis son repaire de l'île Tristan à Douarnenez, il terrorisa et mit à sac toute une région. Après avoir pourtant été pardonné par Henri IV, il fut jugé pour ses crimes et c'est sur la roue en place de Grève qu'il fut exécuté ; sa tête fut par la suite exposée à Rennes.

Un roman où la fiction est sans doute encore moins sauvage que la triste réalité.
Retour aux répertoires
Inti  SALAS  ROSSENBACH :
"Une odyssée en Patagonie".
Ed. La Découvrance.

  Ce jeune auteur nous livre là peut-être l'Aventure de sa vie. Attiré tout jeune par la science, les lettres et les sports, il a suivi après Maths Spé des études de physique fondamentale à Paris puis s'est spécialisé dans la cryptographie au point d'en faire son activité principale. Parallèlement, il publie des nouvelles et écrit des scénarios. Deux d'entre eux sont devenus des courts-métrages et l'un a même été primé.
   Mais depuis toujours il rêve d'aventure. Il est attiré par les grands espaces retirés du monde et propices à la découverte ainsi qu'à la réflexion. Il reste si peu de blanc aujourd'hui sur les cartes...
  Après avoir enfin vécu son rêve, il publie "Une odyssée en Patagonie", récit de l'expédition en kayak de mer qu'il a réalisée avec un coéquipier pendant cinq mois tout au long des fjords de Patagonie occidentale, depuis Punta Arenas jusqu'au golfe de Penas siué 1100 km plus au nord. Une expérience éprouvante, digne des plus fameux exploits tant elle requiert d'endurance et de ténacité dans une nature glaciale, humide et désolée, mais belle et sauvage à souhait.
   L'écriture est superbe. Le texte se lit avec avidité et l'on souhaite que l'auteur puisse longtemps encore nous régaler puisqu'il semble avoir fait sienne cette formule, moderne carpe diem, taguée un jour sur un mur de Punta Arenas :
"Eteins la télé et vis ta vie !"
Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Dominique Salles

Dominique SALLES

" L'encyclopédie des sous-marins français".
T1: "Naissance d'une arme nouvelle".
T2:  "D'une guerre à l'autre".
T3: "L'apogée des classiques". Ed. SPE Barthélémy.



  Ancien sous-marinier, Dominique Salles est l'un des auteurs de l'équipe rédactionnelle de sous-mariniers, de marins et d'ingénieurs qui, sous la direction de l'amiral Thierry d'Arbonneau et avec le support des superbes illustrations de Michel Bez, peintre de la marine, fait revivre l'histoire et l'aventure de ces bâtiments et de leurs équipages.

 Les trois volumes qu'il présente constituent un premier ensemble qui va de la naissance de l’arme sous-marine aux sous-marins classiques de l’après-guerre. Au récit des grands conflits sont associées la présentation des défis humains et techniques rencontrés, ainsi que la peinture de la vie à bord.

 Le premier tome raconte la naissance d'une arme nouvelle, l'œuvre des pionniers et le premier conflit mondial.
 Le deuxième montre l'affermissement des techniques, l'évolution des programmes et relate exploits et misères du début du deuxième conflit.
 Relié, fort de plus de 400 pages et brillamment illustré, le troisième tome couvre la période 1945-1970 et s’intéresse, notamment, aux types Narval, Daphné et Aréthuse. Ceux-ci forment le cœur moderne de la flotte sous-marine française qui connaît là un des moments les plus hauts en couleurs de son histoire.  Un ouvrage de base autant que de souvenirs pour tous ceux qui ont navigué pendant cette période.

  Trois nouveaux tomes traiteront respectivement de la guerre froide, de l’après chute du mur de Berlin et, pour le dernier, de la construction générique d’un sous-marin.


Une collection rare, à commencer dès à présent, et des ouvrages de qualité et de référence.

Retour aux répertoires





Panorama des auteurs et des livres : Marie-Claude et Marc Salmon Marc SALMON

" Buen camino ".

Non, ce n'est pas un livre en espagnol. Buen camino, bon chemin, (bonne route) c'est le salut que s'échangent les pélerins sur le chemin de St-Jacques de Compostelle. Car c'est une aventure tout au long de ce chemin, à partir de Porspoder (Finistère), que le livre de Marc Salmon nous fait revivre. Un itinéraire original aujourd'hui, et pourtant fort utilisé autrefois. La voie littorale, véritable chemin des Bretons, rejoint celles de Soulac et de Baztan avant le franchissement des Pyrénées et permet de suivre ensuite le camino francès jusqu'à la cathédrale de St-Jacques. En tout 2189 km.
Seconde originalité, Marc Salmon et sa femme Marie-Claude ont choisi de faire cet itinéraire à V.T.T. ! Un défi personnel doublé d'un petit exploit sportif quand même. Au-delà des paysages, le livre retrace une foule de découvertes et de rencontres qui sont chargées d'émotions et qui valorisent la nature humaine.
Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Marc Sambi

Marc SAMBI

" Les ligneurs de la pointe de la Bretagne ". Ed. Ouest-France.

Photographe de publicité et de mode, Marc Sambi a d'abord effectué des reportages pour "Le Chasse-Marée" sur les ligneurs du Raz-de-Sein et de Ouessant. Son intérêt pour cette dangereuse pêche solitaire au bar au milieu des écueils et des courants lui a permis de publier un livre très documenté et superbement illustré sur "Les ligneurs de la pointe de Bretagne" dont les textes ont été écrits par Gilles Bernard.
Retour aux répertoires
Les ligneurs de la pointe de Bretagne
Panorama des auteurs et des livres : Joan Samson

Joan SAMSON

" Les contes de l'Ar-Beg ". Ed. du Mendu.


L'Ar-Beg ( La Pointe en breton ) est le nom de la vedette de sauvetage SNSM de Trévignon, au sud de Concarneau. A l'occasion du centenaire de cette station qui s'est illustrée dans de nombreuses et courageuses interventions, Joan Samson a eu l'idée de réunir en un petit recueil cinq histoires de sauvetages en mer. Cinq récits écrits pour les jeunes, alliant la pertinence des descriptions à la rigueur d'un vocabulaire marin qui fait l'objet, en fin d'ouvrage, d'un glossaire très pédagogique. Les récits sont courts et souvent émaillés de pointes d'humour malgré le suspense qu'ils engendrent. Un petit livre qui rend hommage aux sauveteurs bénévoles, à lire à partir de 8 ans.

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Laurent Ségalen Laurent SEGALEN :  " Meurtre sur invitation en Pays d'Iroise ".
                                  " Psycho Tram à Brest ".
Ed. Astoure.


Les amateurs bretons de romans policiers seront comblés avec les ouvrages de cet auteur originaire de Bourg-Blanc, près de Brest. Son héros, le détective privé Gaétan Letrusel, a créé dans cette ville l'agence Filigrane. Chaque ouvrage le lance dans une enquête particulière où, grâce à l'aide de son assistante Evi Burdin et de son ami Gérard Strullys, capitaine de police au commissariat central, il va résoudre une énigme des plus embrouillées.

"
Meurtre sur invitation" débute au moment où la découverte d'une bombe non explosée datant de la dernière guerre contraint la police et les pompiers à faire évacuer tout un quartier de Brest. Une jeune femme n'ouvre pas sa porte, elle est découverte étranglée. Cadre dynamique dans le domaine de la publicité, elle sera à l'origine d'une longue enquête à rebondissements.
"
Psycho Tram à Brest" se déroule en juillet 2012, après l'inauguration de la première ligne du tramway et pendant Les Tonnerres de Brest, le célèbre rassemblement de vieux gréements qui attire des dizaines de milliers de personnes dans la capitale du Ponant. Au cours de la fête, le corps d'une femme est découvert lové dans une poussette abandonnée à l'intérieur du tram. Les autorités décident de taire l'affaire quelque temps pour ne pas gâcher les festivités. Mais survient un autre drame, dans les locaux mêmes de la société gérant le tramway brestois.

Laurent Ségalen écrit un peu à la manière d'un metteur en scène passant d'un plan à un autre au cours du montage. Alors qu'un dialogue s'achève entre deux personnages, un nouveau dialogue s'engage soudain entre deux autres personnes dans un endroit différent. Parfois un sous-titre le précise et parfois non. La caméra s'est déplacée. Le rythme est rapide, le lecteur est sans cesse en alerte, les enquêtes sont des plus méthodiques.

Retour aux répertoires


Gilbert SIOU :
"Portzmoguer".
Ed. Yoran Embanner.
"Une jeunesse brestoise après la guerre". Ed. Gisserot.

Gilbert Siou a fait sa carrière à la D.C.N. ( Direction des Constructions Navales de la Marine nationale ). Rien ne le prédestinait donc à une seconde carrière, celle d'écrivain, après son accès à la retraite.
   Il a successivement publié "Marmous" en 2001, "Mon Brest des années 50", "20 ans en 39 et marin à Mers-el-Kebir" en 2007, "Petites histoires de mes nuits lointaines" en 2009, "Une jeunesse brestoise après la guerre" en 2010 et "Portzmoguer, un corsaire au service d'Anne de Bretagne" en 2013.
   Ce dernier titre tranche donc avec les précédents car il s'agit d'un roman historique, donc une fiction bâtie sur de réels événements, alors que les autres ouvrages relataient plutôt des souvenirs de l'auteur, comme "Une jeunesse brestoise après la guerre", ou des recherches historiques.
   C'est en naviguant à bord de la frégate "Primauguet" qu'il s'est intéressé à l'histoire du marin ayant donné son nom au navire. Contemporain de Christophe Colomb, Primauguet s'appelait en réalité Hervé de Portzmoguer. C'était un petit noble breton dont les terres s'étendaient sur la commune de Plouarzel, dans le nord du Finistère. On ignore presque tout de ce chevalier, y compris sa date de naissance. Le jeune homme a dû s'embarquer assez rapidement sur la mer d'Iroise pour acquérir ses premiers rudiments de navigation. On sait qu'il fut corsaire et sans doute même pirate, et que la duchesse Anne de Bretagne, reine de France, en fit le capitaine de son navire le plus moderne, la nef "La Cordelière". On sait aussi qu'en 1512, il périt dans un combat naval contre les Anglais non loin de la pointe St-Mathieu. Sa nef avait spectaculairement explosé alors qu'elle combattait bord à bord avec le "Regent", le plus puissant navire de la flotte ennemie, qu'elle entraîna par le fond. Il y eut 1500 à 2000 victimes, en totalisant celles des deux camps. C'est à peu près tout ce que l'histoire nous rapporte, mais à l'époque l'écho de cette explosion a fait grand bruit dans les cours royales de toute l'Europe.
    A partir de là, le sujet est extraordinaire pour un historien-romancier tel que Gilbert Siou. Hervé de Portzmoguer était pratiquement du même âge que la reine, et l'on a dit longtemps que l'ancien pirate s'était comporté en héros, n'hésitant pas à faire exploser lui-même la sainte-barbe de son navire afin d'éliminer son adversaire plutôt que de se rendre. Sur ces bases, Gilbert Siou a su développer une fiction très plausible qui met en haleine le lecteur et le plonge dans une époque où Bretons, Français et Anglais s'étripaient vaillamment... alors que pendant ce temps d'autres Européens changeaient l'histoire de la planète en découvrant des terres nouvelles.

Retour aux répertoires


Panorama des auteurs et des livres : Marie Sizun

Marie SIZUN

" Plage ". Ed. Arléa.


Née en 1940, Marie Sizun a été professeure de lettres avant de se tourner vers l'écriture. Elle a déjà publié chez Arléa "Le père de la petite",  "La femme de l'Allemand" (Grand prix littéraire du magazine Elle , prix des lecteurs du Télégramme, et prix J-P.Coudurier ) , "Jeux croisés" et "Eclats d'enfance".
"Plage", sorti en 2010, est donc son cinquième roman. Afin d'attendre son amant François, un homme marié, sur une plage du sud-Finistère, Anne est arrivée avec une semaine d'avance. Seule, elle égrenne les jours en observant la vie des vacanciers,
ces baigneurs qui lui rappellent son enfance. Son téléphone mobile la relie sporadiquement à son amant, mais les conversations se font de plus en plus rares. L'angoisse de la jeune femme, passionnément amoureuse, se transmet inconsciemment au lecteur qui ne peut plus se défaire de ce livre avant de l'avoir achevé. Une œuvre fine et sensible, dans laquelle la côte grandiose de la Bretagne se substitue à l'absent.
Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Stéphanie Stoll

Stéphanie STOLL

" Sterenn, voile en Bretagne ". Ed. Coop Breizh.

Ancienne monitrice de voile, Stéphanie Stoll est devenue journaliste et collabore à de nombreux titres: Ar-Men, Le Chasse-Marée, Ouest-France, Le Monde-2, et Le Télégramme dont elle écrit les pages voile. Elle a réalisé "Sterenn, voile en Bretagne" en collaboration avec Erwan Crouan, photographe spécialisé dans les compétitions de glisse et les régates. L'ouvrage présente un panorama complet de l'histoire de la voile sportive en Bretagne, depuis le début du 20ème siècle. On y retrouve, avec une abondante iconographie isuue des fonds  des plus célèbres photographes maritimes , les compétitions, les chantiers de construction, les modèles de bateaux les plus performants, les écoles de voile, les clubs et les infrastructures sur lesquelles ils s'appuient. Et aussi les grands noms comme Le Toumelin, Tabarly, les frères Pajot, Kersauzon ou Riguidel. Préfacé par Roland Jourdain, cet ouvrage régalera tous les passionnés de voile.

Retour aux répertoires













Erick SURCOUF:
"Manuel du chercheur de trésors". Ed.Arthaud.
"Trésors terrestres et sous-marins". Ed.Arthaud.
BD "Surcouf" . Ed. 12bis, puis Ed. Glénat.

Erick SURCOUF n’est pas seulement l’héritier d’une illustre famille de marins et de grands navigateurs, il est, depuis une trentaine d’années, chercheur de trésors sous-marins. Parcourant les mers  à la recherche d'épaves englouties – galions espagnols, caraques portugaises, navires hollandais, anglais et français de la Compagnies des Indes orientales, jonques chinoises, navires pirates en Haïti, dans le canal de Mozambique, à l'île Maurice, aux Seychelles, en Indonésie, aux Caraïbes…, il a retrouvé une dizaine d’épaves prestigieuses. Erick SURCOUF est le seul descendant de cette illustre famille à exercer une activité en relation directe avec la mer. La vie extraordinaire de son célèbre aïeul lui a inspiré le livre "Surcouf, l’invincible, roi des corsaires" (Ed. du Rocher) ainsi que la collection de 4 albums BD sur Surcouf (Ed. 12bis et Glénat) Comme on dit dans sa famille : « Bon sang ne saurait mentir ! » En effet, l'arrière-grand-père du « roi des corsaires » avait été félicité par Louis XIV pour sa générosité envers la Compagnie des Indes et son grand-oncle n'était autre que le fameux corsaire René DUGUAY-TROUIN.    Erick SURCOUF a hérité de ses ancêtres les valeurs morales et intellectuelles de passion, d'ambition, de volonté et d'esprit d'entreprise.
  Né le 8 mai 1948, il a baigné, depuis son plus jeune âge, dans un univers fait de maquettes de bateaux, de tableaux représentant des scènes d'abordage et de gravures anciennes. Amoureux de la mer et de l'histoire, il se passionna très vite pour la vie des corsaires et pour les navires de commerce de l'époque de son illustre aïeul. Après des études supérieures, il quitta à trente-deux ans une carrière réussie de publicitaire, saisi par le désir de l’aventure. Du jour au lendemain, il prit le risque de devenir, à temps plein, le premier chercheur français indépendant de trésors archéologiques sous-marins. Le plus grand musée du monde gît au fond des océans. Des dizaines de milliers de navires ont sombré depuis des siècles, emportant dans leurs flancs des trésors insoupçonnés : doublons d'or espagnols, ducats vénitiens, lingots d'or des mines du Pérou, lingots d'argent des mines de Bolivie, émeraudes aztèques, fines porcelaines chinoises... Un tiers des trésors recensés sur notre globe dort encore au fond de la mer dans les épaves de navires. Un pactole à la dimension de la planète qui attend encore ses découvreurs.      
   Membre de l'Explorers Club de New-York, de la Nautical Archaeology Society de Londres, de la Commission Française d'Histoire Maritime de Paris et de l'Association des Descendants de Capitaines Corsaires de Saint-Malo, il est reconnu aujourd'hui comme l'un des plus grands spécialistes mondiaux en matière de fouilles archéologiques sous-marines privées.




Retour aux répertoires




Panorama des auteurs et des livres : Georges Tanneau

Georges TANNEAU

" A l'ancre de Chine ". Ed. Coop Breizh.
" Avant d'être matelot ". Ed. Coop Breizh.

Né au Guilvinec, cet écrivain-poète, chansonnier des mers, nous a quittés en mars 2013. Il avait tiré de son expérience de navigant, tant à la pêche que dans la Marchande, toute une série d'ouvrages sur la vie à bord et les voyages maritimes: "Un novice au long cours", "Marin du Guil" (Prix des Ecrivains Bretons), "Des mers du nord aux mers du sud", "Figures de proue et gueules de raie" et surtout "Le mousse du Pescadou" qui a reçu le Grand Prix des Administrateurs des Affaires Maritimes en 2000 et qu'il était venu présenter à notre salon en 2006. Les deux ouvrages primés sont réédités dans un coffret sous le titre "Avant d'être matelot". Georges Tanneau a encore publié "A l'ancre de Chine", le récit d'un voyage mouvementé suivi d'une longue et étonnante escale en Chine effectuée lors de la Révolution Culturelle. Il savait comme personne traduire sur le papier non seulement les émois de ses souvenirs mais aussi les couleurs, les sons et les arômes que lui révélaient tous ses sens. Vous trouverez dans notre rubrique "Histoires de mer", dans "Grands marins du monde" et dans "Coups de cœur" un choix important parmi ses textes passionnants.  Notre rubrique "La mer en poèmes" comprend aussi un grand nombre de ses chansons inédites qu'il a bien voulu nous confier. Le site de l'Association des Capitaines et Officiers de la Marine marchande détaille les œuvres de Georges Tanneau et propose des extraits sonores de ses chansons, dont certaines sont toujours chantées aujourd'hui à bord des navires de la Marine Marchande. Toujours curieux de tout, doté d'une mémoire encyclopédique, Georges Tanneau s'est beaucoup amusé à confectionner avec nous le jeu "Kesako" que vous trouverez sur ce site et qui contribue à élargir les connaissances maritimes de tous les internautes.

Ne manquez pas non plus cette vidéo de 4 minutes sur Georges Tanneau mise en ligne le 6 mai 2010 :

Vidéo du pays bigouden

Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Jean-François Théry Jean-François THERY et collectif d'auteurs :
"Voyage en Préfecture du Finistère".
Ed. Coop Breizh.
"Pierre Guéguen: Le korrigan du Vésinet suivi d'une anthologie". Ed. La Part Commune.

  La préfecture du Finistère, ce temple de l'Etat abrité dans un imposant château néo-gothique, est d'abord la maison de la République en Finistère, et donc la maison des citoyens de tout le département : la maison des patrons et des ouvriers, des agriculteurs et des marins, des marchands et des artisans, des lycéens et des poètes... mais qui le sait ?
  Le livre présenté par Jean-François Théry, conseiller d'Etat, a été conçu et réalisé par un collectif d'auteurs dont il faisait partie, sous la direction de Pierre Alexandre, chef du service de l'architecture et du patrimoine. C'est une porte ouverte sur l'histoire, sur le choix de Quimper comme chef-lieu du département et sur les événements dont la préfecture fut actrice ou témoin. C'est un itinéraire dans le saint des saints du service public et ses détails inattendus. Et l'on y trouvera cent fenêtres ouvertes, cent coups de projecteurs sur autant de questions que le citoyen a, peut-être, toujours voulu poser sans jamais trouver d'interlocuteur pour lui répondre.
  Un voyage en paysage à la fois familier et inconnu.

  L'auteur a aussi fréquenté dans son enfance le poète breton méconnu Pierre Guéguen pour qui "tout est mots et musique de mots". Dans un ouvrage paru en 2010, il publie des extraits de ses œuvres, critiques de tableaux et de sculptures, ainsi que de savoureux poèmes qui méritent de sortir de l'oubli :
" Veux-tu que nous courions vers les museaux humides
  De la mer qui rumine en ses étables d'algues ? "

( "Evidence" 1943 ).



Panorama des auteurs et des livres : Corynn Thymeur Corynn THYMEUR:

"Ile raconte"
. Ed. Taolenn.

Corynn Thymeur vous convie à un voyage dans trois îles de l'Atlantique française: Sein, Noirmoutier et Oléron.
De la plus petite à la plus grande de ces terres posées sur la mer, elle vous invite à la suivre le long de vingt et un récits pour un voyage qui vous conduira au gré des vents, du moyen-âge à nos jours, à la découverte des îliens, Sénans, Noirmoutrins et Oléronais.
Amoureuse de l'Histoire autant que des histoires, l'auteure vous livre des anecdotes et des chroniques îliennes qu'elle a romancées. Les bases des récits proposés sont tirées de faits réels. L'auteure s'est cependant permis d'ajouter occasionnellement des personnages imaginaires pour rendre plus vivants les témoignages et les contes qui lui sont parvenus.
Ce recueil se veut un hommage aux femmes et aux hommes qui vivent sur ces rochers du bout du monde, à leur courage quotidien dans les tempêtes des mois d'hiver, à la solidarité dont ils savent faire preuve, parfois au péril de leur propre vie.
Il est une contribution également à la mémoire des bâtisseurs que sont les îliens. Ils ont su construire, dans des conditions de difficultés extrêmes, des chefs-d'œuvre d'architecture. Le phare d'Ar-Men, le passage du Gois ou le fort Boyard n'en sont que des exemples parmi d'autres.
Corynn Thymeur a obtenu le premier prix de notre concours de nouvelles 2010. Lire son récit. En 2012, sa nouvelle, entièrement écrite en vieux français a été classée hors concours.

Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Bernard Trébaol

Bernard TREBAOL

" CabaleS de Brest ". Ed. L'Arrière-port/An Amzer.

Historien brestois, Bernard Trébaol a déjà publié "Dans le Léon, à chercher des histoires ". Il s'attache maintenant à décrire dans "CabaleS de Brest", son dernier ouvrage, la reconstruction de la ville après la guerre ainsi que les rivalités inévitables entre les autorités militaires maritimes et les responsables de la société civile. Ses héros, deux jeunes gens épris d'architecture qui veulent redonner aux nouveaux bâtiments leur prestige d'autrefois, vont ainsi de rencontres en découvertes et mettent au jour les comportements ambigus et hypocrites de ceux qui désirent placer sous leur tutelle des territoires à reconstruire. Si le S majuscule du titre insiste bien sur la pluralité de ces agissements, la photo de couverture, sur laquelle sont tracés en rouge les souterrains de la ville, est un clin d'œil à la manière dont ils fonctionnent.
Retour aux répertoires
Cabales de Brest
Panorama des auteurs et des livres : Paul Tréguer Paul TREGUER: "Trois marins pour un pôle". Ed. Quae

   Ce livre raconte l'extraordinaire défi que se sont lancé en 1910 trois grands marins à la conquête du pôle sud.  Chacun a plus ou moins entendu parler du Norvégien Amundsen ou du Britannique Scott. Le troisième était le Japonais Shirase, totalement inconnu en Occident. Ces trois explorateurs de l'Antarctique ont d'abord traversé une mer hostile parsemée de dangereux icebergs alors que le radar n'a été inventé que trente années plus tard. Puis ce fut la traversée du continent glacé sous un incroyable blizzard et un froid terrible. Un seul d'entre eux parviendra au but. C'était encore l'époque où l'on n'hésitait pas à risquer sa vie pour achever la carte du monde.
Paul Tréguer, océanographe spécialiste des mers arctiques, professeur à l'Université de Bretagne Occidentale et fondateur de l'Institut Universitaire Européen de la Mer, nous fait vivre cette aventure extraordinaire comme si nous étions là, aux côtés des trois fabuleux aventuriers des glaces.

Retour aux répertoires
Panorama des auteurs et des livres : Loïc Tréhin Loïc TREHIN

" Plantes des dunes bretonnes ". Ed. Yoran Embanner.

Connaissez-vous l'orchis pyramidal, le raisin de mer ou la queue de lièvre ? Ce livre va vous permettre de les identifier à coup sûr. Loïc Tréhin est un artiste-peintre breton qui a illustré aussi bien des livres et des CD que des affiches, des expositions et même des sentiers de découverte. Dans cet ouvrage, dont les textes figurant sur la page de gauche sont des descriptions très précises de Viviane Carlier, botaniste diplômée de l'Ecole des plantes, il a réalisé sur la page de droite, pour chaque espèce, des aquarelles d'une qualité et d'une finesse remarquables. Un bel ouvrage relié destiné aussi bien aux promeneurs curieux qu'aux botanistes chevronnés.
Retour aux répertoires

Panorama des auteurs et des livres : Agnès Vandewiele







Agnès VANDEWIELE :
"Les monstres marins".
Illustrations d'Anthony Cocain.
"L'océanographie".
Illustrations d'Anthony Cocain. Ed. Gulf Stream.
"Bateaux". Ed. Fleurus.


  Agnès Vandewiele est un écrivain "jeunesse" qui a publié depuis les années 1990  des dizaines d'albums destinés aux enfants de 4 à 12 ans. Très abondamment illustrés, ce sont des contes et surtout une quantité d'ouvrages thématiques recouvrant les sujets les plus couramment abordés par les questions des enfants : les trains, les camions, les engins de chantier, les bateaux, les avions, les océans, les châteaux forts, mais aussi les animaux préhistoriques, les planètes etc...
  Pour ne parler que du domaine maritime, l'ouvrage sur les bateaux, par exemple, est judicieusement divisé selon leurs différents usages : chaque double-page rassemble plusieurs modèles d'une même fonction.  Après un rappel historique au début, les navires actuels sont ainsi répartis en bateaux de course, de plaisance, de croisière, ou de commerce, flottes militaires, bateaux de pêche, car-ferries, sans oublier les bateaux fluviaux ou spécialisés comme les navires de forage ou les remorqueurs etc... L'album s'achève même en évoquant les navires du futur comme la station Sea Orbiter ou le pentamaran Eoseas et offre au jeune lecteur un grand poster du futur paquebot "France" dont la construction, si tout va bien, devrait débuter en 2015.
   Dans la collection "Vivre la mer" de chez Gulf Stream, "L'océanographie" raconte, depuis Jules Verne, les progrès réalisés pour découvrir les abysses, les chaînes montagneuses comme le rift médio-atlantique, les sources d'eau chaude, leur faune et leur flore invraisemblables, et les modernes procédés d'exploration marine par satellites. L'album sur "Les monstres marins" énumère les animaux mythiques qui ont enchanté ou  terrorisé les navigateurs au fil des siècles. Ce qu'il en est véritablement selon nos connaissances actuelles, compte tenu du fait que l'on est loin encore de connaître tous les secrets des océans.
  Aux éditions Milan, l'auteur a également fait paraître récemment un album, "L'eau" répondant aux questions des 6 - 9 ans : Pourquoi l'eau mouille-t-elle ? Pourquoi la mer est-elle salée ? Peut-on marcher sur l'eau ? Comment font les poissons pour respirer ? La démarche qui part des questions enfantines les plus courantes est une bonne façon d'aborder de manière naturelle les toutes premières connaissances scientifiques.
    Ces séries d'albums constituent donc une petite encyclopédie tout à fait à la portée des enfants : beaucoup d'images belles et détaillées, un texte court, souvent réduit à des légendes explicatives, un vocabulaire soigneusement choisi. Des petits chefs d'œuvre de pédagogie qui feront le bonheur des plus jeunes, mais dans lesquels leurs aînés s'approprieront aussi d'intéressantes découvertes.

Retour aux répertoires




Christophe VERDIER

" Un peintre dans l'océan Austral ". Marines Editions.

C'est un peintre délicat qui traite l'aquarelle avec bonheur et dont une partie des œuvres fait suite à son embarquement sur le Marion Dufresne. "De Morlaix à Plymouth", "Direction les Kerguelen", "Un peintre dans l'Océan Austral".
Retour aux répertoires
Un peintre dans l'Océan Austral
Nicole VIGOUROUX-FREY

" Miséricorde à Saint-Malo ". Ed. du 28 Août.

Professeure des universités née à Brest, partageant son existence entre l'Europe et les Etats-Unis, Nicole Vigouroux-Frey a publié de nombreux ouvrages sur le théâtre et le cinéma. Elle s'est aussi lancée dans l'écriture de romans policiers avec "Miséricorde à Saint-Malo" et "Le supplice de Cancale".

Retour aux répertoires
Miséricorde à Saint-Malo
Panorama des auteurs et des livres : Colette Vlérick

Colette VLERICK :  " L'herbe à la reine ".
                                 
Ed. Les Presses de la Cité.

Colette Vlérick est une romancière bien connue des Bretons. Résidant dans le Léon, elle s'attache à faire revivre les métiers et les coutumes de la Bretagne d'autrefois au travers de ses ouvrages dont la préparation exige une recherche historique des plus minutieuses. Elle s'est révélée dès la publication de son premier roman, "La fille du goémonier" qui a reçu le Prix Bretagne en 1998. Ont suivi plusieurs ouvrages parmi lesquels "Le brodeur de Pont-l'Abbé", "Les terres chaudes", "Le blé noir" et tout récemment "L'herbe à la reine" retracent la vie familiale de nos anciens aux prises avec les aléas de l'histoire.
Ce dernier roman fait vivre à Morlaix plusieurs familles dont les destins s'entrecroisent depuis la création de la Manufacture des tabacs en 1740.
La romancière a publié de nombreux autres titres, seule ou en collaboration avec Cathy Kelly. Elle y a aussi révélé ses talents dans la maîtrise du suspense qu'exige l'écriture de romans policiers.

Retour aux répertoires



Cette page a été consultée 142 fois en janvier 2014.  
Accès aux répertoires


Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler