Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.

Inauguration de notre salon 2010.
Le discours de M. Marcel Quellec,
adjoint à la culture auprès de M. le maire du Conquet.


    Mesdames, messieurs les auteurs, quels lecteurs avez-vous rencontrés aujourd'hui ? Difficile sans doute d'en donner un portrait-type. En effet, dans l'archipel des lettres, dans la polysémie des mots et de leurs assemblages, chaque lecteur est une île. Ouvrir un livre, c'est entrer dans une bulle comme Colin et Chloé, les deux amoureux de L'écume des jours de Boris Vian ; c'est mettre une distance entre le monde du quotidien et le monde créé par un romancier, entre les contraintes du réel et les visions d'un poète.
   Dès les premières lignes, les premières pages, on largue les amarres pour se lancer dans l'aventure, mais on n'entre pas en errance. La route est balisée, les mouillages sont prévus ; c'est une lecture organisée dans laquelle chacun rentre avec son vécu, sa sensibilité, ses problèmes et sa vision du monde. S'il est normal que parmi différents lecteurs les convergences soient nombreuses, il est tout aussi naturel que les approches et les centres d'intérêt diffèrent.
   Les rapports avec le livre sont comparables aux rapports humains : on aime ou on n'aime pas, on accroche ou on n'accroche pas. Et souvent quand on nous demande pourquoi nous avons aimé tel ou tel livre, nous nous trouvons aussi embarrassés que lorsqu'on nous presse de dire pourquoi nous aimons quelqu'un. Il y a des choses qui ne s'expliquent pas ; dans bien des cas, les commentaires sont superflus.
   Plaire à tout le monde est impossible, mais je suis persuadé que lorsqu'un auteur écrit ce qui lui plaît, ce qui lui tient à cœur, il multiplie les chances de plaire. Le bonheur d'écrire engendre le plaisir de lire. Le lecteur entre dans le jeu et entreprend à son insu un travail de création. Dans son poème intitulé Roman, après avoir affirmé que : " On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans " , Rimbaud écrit qu'à cet âge : " Le cœur fou robinsonne à travers les romans " .


    "  Robinsonner " , ce néologisme ne s'applique pas qu'aux ados ; il n'y a pas d'âge pour jouer les Robinson dans un cadre et des circonstances nés de l'imagination d'un autre. L'exotisme à portée de main, voilà ce que nous propose le livre, surtout celui qui a la mer pour décor. On sort de soi pour mieux se découvrir et se connaître, pour chercher un point d'ancrage, une sorte d'idéal que Per-Jakez Helias exprimait comme suit dans un court poème, Baradoz ar mor, Le paradis de la mer.

Tre an avel hag ar mor
E kaver an enez gaerra
Kollet e noz an envor
Pelloh'ged ma heller skarza
E kalon ar vrummen lor
Tre an avel hag ar mor

( Entre la mer et le vent
Il y a la plus belle île
Perdue au large des temps
Au-delà du dernier mille
Dans les brouillards du couchant
Entre la mer et le vent )



   Entre la mer et le vent, entre le vent et la mer, nous les Conquétois, nous le sommes souvent : vous, nos invités, vous l'êtes aujourd'hui et je sais que l'an prochain, vous peut-être et d'autres encore viendront proposer des rêves au long cours dans un salon qui est bien parti pour rester dans le vent.

Marcel QUELLEC
8 mai 2010



Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler