Retour à l'accueil Un plan pour aller directemnt sur une page Le salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos précédents salons Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poésies pour faire voguer nos rêves Des contes maritimes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Notre concours de nouvelles et les textes sélectionnés
Les Grands Marins du monde La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler
Des pages qui font aimer et respecter la mer.


Escales postales


Le voyage du tapis volant.



C'est en s'inspirant d'une ancienne chanson composée par Jean Dréjac en 1953
que Georges Tanneau a écrit ce tour du monde pour ses enfants.
Seuls l'air ainsi que les paroles du premier couplet ont été conservés de la chanson originale.



© Photo Pierre Yves GUICHAOUA





Dessin de Pierre Probst





































Dessin de Pierre Probst







S'envolant,
Le tapis volant
S'en va survolant
Les monts, les plaines.
S'envolant
Le tapis volant
S'en va survolant
Les continents.


Car là-bas,
Chez Ali Baba,
Rien ne l'amusait
Depuis lurette;
Pas un shah,
Tous ces gros poussahs,
Ne l'amusaient pas
Et c'est pour ça :


Qu'à présent,
Le tapis volant
S'en va secouer
Un peu sa laine;
Très content,
Le tapis volant
S'en va s'ébrouer
Dans les grands vents.


Et déjà,
Au-dessus des toits,
Aperçoit là-bas
De blanches crêtes;
Et déjà,
Au-dessus des toits,
Aperçoit là-bas
L'Himalaya !


Tournoyant,
Le tapis volant
Se sent emporté
Par la tempête;
Tournoyant,
Le tapis volant
Se sent emporté
Par l'ouragan.


Et bientôt,
C'est le Hoang-Ho
Les petits Chinois
Dans les rizières;
Et bientôt,
Voit de tout là-haut
Les petits Nippons
En kimono.


Des enfants
Et leurs cerfs-volants
Lui font des bonjours
A leur manière;
Des sampans
Chargés de safran
Sont comm' des points blancs
Sur l'Océan.


Et déjà,
C'est le Canada
Et les canoës
Sur la rivière;
Et déjà,
C'est le Nevada
Le petit trait bleu
De Panama.


Les Incas
Du Titicaca
Sont restés longtemps
Le nez en l'air.
La pampa
Semblait à deux pas,
A deux pas seul'ment
De Bogota.


L'Océan,
Ses poissons volants
Et son gros rocher
De Sainte-Hélène;
L'Océan,
Puis un continent
Tout couvert de singes
Et d'éléphants.


Et voilà
Le grand Sahara,
Les petits dos ronds
Des dromadaires
Allant droit
Vers la médina
Et le grand port de
Casablanca.


Survolant
Bientôt le Mont-Blanc,
Il va visiter
La France entière,
D'Orléans
Jusqu'à Locronan,
Le pays des fées,
Des korrigans.


Descendant
Alors un instant
Devant la plus humble
Des chaumières,
Emportant
Un petit enfant,
Il s'est élevé
Tout doucement.


S'envolant,
Le tapis volant
A repris la route
Des étoiles;
S'envolant,
Le tapis volant
Est parti très loin
Vers l'Orient.


Mais longtemps,
Les yeux des enfants
Iront le chercher
Dans les nuages;
Oui, longtemps,
Des yeux innocents
Chercheront encore
Au firmament.


S'envolant,
Mon tapis volant
S'en est retourné
Vers ses domaines;
S'envolant,
Mon tapis volant
S'en est retourné
A Ispahan ! 


Dessin de Pierre Probst












Ispahan. Photo La Grange Batelière.



Partition transcrite par Frédéric Morvan

Georges TANNEAU, Noël 1971.  


Les chansons de Jean Dréjac ( "Ah, le petit vin blanc", "Sous le ciel de Paris", "La chansonnette" etc...)
sont toujours disponibles en CD. Visitez son site.
.



Retour à la liste des ESCALES POSTALES


Retour à l'accueil Plan du site Notre salon de cette année Les auteurs invités cette année Nos salons précédents Les auteurs et les livres de tous nos salons
Un coup de cœur pour un livre De courts récits maritimes Des poèmes pour faire voguer nos rêves Des contes pour tous les âges L'histoire maritime du Conquet Les meilleures nouvelles sélectionnées
Le Club d'Orthographe La Dictée Océane Un jeu pour tester ses connaissances maritimes Tout savoir sur notre association Les entreprises qui nous aident Nous écrire ou nous parler